Partis politiques féroïens

Les Îles Féroé sont certes une région autonome appartenant au royaume du Danemark, elles n’en possèdent pas moins un paysage politique complètement différent. Les partis politiques actifs aux Îles Féroé ne sont pas actifs au Danemark, et réciproquement. Vous trouverez ci-dessous de brefs descriptifs des principaux partis politiques des Îles Féroé. Les dernières élections régionales ont eu lieu en 2011.

Mis à jour le 23.08.2015

Parti de l’Union (SF)

Le Parti de l’Union (SF) est un parti politique féroïen fondé en 1906. Comme son nom l’indique, le Parti de l’Union demande le maintien des Îles Féroé au sein de la couronne danoise. Il suit par ailleurs une ligne politique conservatrice et agrarienne. Au niveau national, il est allié au Parti libéral (Venstre).

Le Parti de l’Union a remporté huit des trente-trois sièges du parlement régional en 2011, mais en détient actuellement neuf. Il a en effet bénéficié, en février 2014, du ralliement d’un député du Parti social-démocrate (JF). Kaj Leo Johannesen, membre de ce parti, est Premier ministre des Féroé depuis 2008. A l’issue des élections régionales de 2011, il a formé une coalition gouvernementale avec le Parti du Peuple, le Parti du Centre et le Parti de l’auto-gouvernement.

Parti du peuple (FF)

Le Parti du Peuple (FF) est un parti politique féroïen fondé en 1939 lors d’une scission du Parti de l’auto-gouvernement (SFF). Ce parti politique conservateur est partisan de l’indépendance des Îles Féroé. Il est membre de l’Alliance des conservateurs et réformistes européens.

Le Parti du Peuple a obtenu huit sièges au parlement régional lors des élections régionales de 2011, soit autant que le Parti de l’Union, et ce bien qu’ayant recueilli légèrement moins de suffrages populaires. Il est membre depuis lors d’une coalition de droite formée avec le Parti de l’Union, le Parti du Centre et le Parti de l’auto-gouvernement En 2013, il a bénéficié du ralliement d’un député de Progrès, portant sa députation à neuf membres.

République (T)

République (T) est un parti politique féroïen fondé en 1948. Comme son nom l’indique, République n’est pas favorable au maintien des Îles Féroé au sein de la monarchie danoise et demande donc l’indépendance pour l’archipel. République suit une ligne politique de gauche et n’a participé qu’une seule fois au gouvernement régional, en 2008, pendant quelques mois seulement. Il est membre, au niveau européen, de l’Alliance de la gauche verte nordique.

République a remporté six des 33 sièges du parlement régional lors des élections de 2011, soit un recul de deux mandats. Il a également perdu cette année-là son siège au Parlement national danois. En juin 2015, le parti a toutefois retrouvé son siège au Parlement national.

Parti social-démocrate (JF)

Le Parti social-démocrate, dont le nom en féroïen signifie littéralement Parti de l’égalité (JF), est un parti politique féroïen fondé en 1925. Ce parti politique social-démocrate est favorable au maintien des Îles Féroé au sein de la couronne danoise, bien que de manière moins virulente que le Parti de l’Union. Au niveau national, il est allié aux Sociaux-démocrates danois.

Le Parti social-démocrate a été à la tête de l’archipel à plusieurs reprises, notamment pendant les années 1970 et, plus récemment, entre 2004 et 2008. Lors des élections régionales de 2011, le parti a obtenu six sièges, mais en a perdu un en cours de législature, l’un des députés ayant rejoint en février 2014 le Parti de l’Union. Le parti détient également l’un des deux sièges des îles Féroé au parlement national.

Progrès (F)

Progrès (F) est un parti politique féroïen fondé en 2011 lors du scission du Parti du Peuple. Progrès est un parti politique libéral, favorable à l’indépendance des Îles Féroé. Il a obtenu un peu plus de 6% des voix et deux sièges lors de sa première participation aux élections régionales, en 2011. L’un de ses deux députés a toutefois quitté le parti en octobre 2012, puis rejoint le Parti du Peuple en 2013.

Parti du Centre (MF)

Le Parti du Centre (MF) est un parti politique féroïen fondé en 1992. Le parti suit une ligne politique démocrate-chrétienne et agrarienne. Il compte actuellement deux députés au parlement. Il est entré en 2011 dans la coalition gouvernementale formé par le Parti de l’Union, le Parti du Peuple et le Parti de l’auto-gouvernement.

Parti de l’auto-gouvernement (SSF)

Le Parti de l’auto-gouvernement (SSF) est un parti politique féroïen fondé en 1909. Le Parti de l’auto-gouvernement a traditionnellement soutenu une autonomie accrue pour les Îles Féroé, avant de se rallier à la cause indépendantiste. Ce parti politique social-libéral détient actuellement un siège au parlement régional. Il a soutenu un temps la coalition gouvernementale formée en 2011 par le Parti de l’Union, le Parti du Peuple et le Parti du Centre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *