Partis politiques serbes

Vous trouverez dans cet articles des informations sur les principaux partis politiques de Serbie. Le paysage politique de ce pays des Balkans est assez fractionné, aucun parti politique ne représentant plus d’un quart de l’électorat. Les dernières élections législatives serbes ont eu lieu en 2014 et ont été marquées par un triomphe du Parti progressiste serbe (SNS, conservateur), qui avait déjà remporté, de manière beaucoup plus modeste, les élections de 2012.

Mis à jour le 14.08.2015

Partis politiques serbes représentés au parlement

Alliance des Hongrois de Voïvodine (VMSZ)

L’Alliance des Hongrois de Voïdovidne (VMSZ) est un parti politique serbe fondé en 1994. Comme son nom l’indique, il défend les intérêts de la minorité hongroise de Voïvodine et demande une autonomie accrue pour les quelques communes du nord de la Voïvodine qui ont une majorité hongroise. Il suit par ailleurs une ligne politique conservatrice et est observateur au sein du Parti populaire européen (PPE). Représenté sans interruption au parlement serbe depuis 2007, l’Alliance des Hongrois de Voïvodine participe pour la première fois au gouvernement national depuis les élections législatives de 2014, en coalition avec le Parti progressiste serbe (SNS) et le Parti socialiste serbe (SPS).

Ensemble pour la Serbie

Ensemble pour la Serbie est un parti politique serbe fondé en 2012 après une scission du Parti démocratique. Lors des élections législatives de 2014, Ensemble pour la Serbie s’est allié à la Ligue des sociaux-démocrates de Voïvodine (LSV) et a obtenu deux sièges au parlement.

Ligue des sociaux-démocrates de Voïvodine (LSV)

La Ligue des sociaux-démocrates de Voïvodine (LSV) est un parti politique serbe fondé en 1990. La LSV suit une ligne politique sociale-démocrate et régionaliste, demandant une plus grande autonomie pour la Voïvodine, seule région serbe dotée actuellement d’un parlement. La Ligue compte actuellement six sièges au parlement national et dix au parlement régional.

Mouvement des socialistes (PS)

Le Mouvement des socialistes (PS) est un parti politique serbe fondé en 2008 par des membres dissidents du Parti socialiste serbe (SPS). Le PS est situé à la gauche de la gauche et compte actuellement trois représentants au parlement.

Mouvement Force de la Serbie (PSS)

Le Mouvement Force de la Serbie (PSS) est un parti politique serbe fondé en 2004 par l’homme d’affaires Bogoljub Karic. Ce parti suit une ligne politique conservatrice et pro-européenne. Représenté au parlement depuis les élections législatives de 2012, il compte deux députés depuis lors.

Mouvement serbe du renouveau

Le Mouvement serbe du renouveau est un parti politique serbe fondé en 1990. Le Mouvement serbe du renouveau est un parti politique monarchiste et conservateur, par ailleurs favorable à l’adhésion du pays à l’Union européenne. Il a fait partie de la coalition gouvernementale du Parti démocratique entre 2008 et 2012. Il s’est ensuite allié aux Libéraux-démocrates en 2012, puis au Parti progressiste serbe en 2014. Il soutient désormais la coalition gouvernementale du SNS et du SPS, sans toutefois en faire partie.

Nouveau parti

Le Nouveau parti est un parti politique serbe fondé en 2013 par Zoran Živković, ancien Premier ministre et ancien membre du Parti démocratique. Le Nouveau parti suit une ligne politique libérale et pro-européenne. Lors des élections européennes de 2014, il a obtenu deux sièges grâce à une alliance électorale avec le Parti démocratique.

Nouvelle Serbie (NS)

Nouvelle Serbie (NS) est un parti politique serbe fondé en 1997, après une scission du Mouvement serbe du renouveau. Nouvelle Serbie est un parti politique conservateur et monarchiste. Il a été allié de 2008 à 2014 au Parti démocratique de Serbie, avant de changer de camp et de s’allier au Parti progressiste serbe (SNS). Il compte actuellement six sièges au parlement.

Parti d’action démocratique (PDD)

Le Parti d’action démocratique (PDD) est un parti politique serbe fondé en 1990. Il représente les intérêts des Albanais de Serbie et compte actuellement deux sièges au parlement.

Parti d’action démocratique du Sandzak

Le Parti d’action démocratique du Sandzak est un parti politique serbe fondé en 1990. Ce parti représente les intérêts de la minorité bosniaque qui vit dans les communes du Sandzak, une région située à la frontière avec le Kosovo. Il compte trois sièges au parlement depuis les élections législatives de 2014 et est actuellement dans l’opposition.

Parti démocrate-chrétien de Serbie (DHSS)

Le Parti démocrate-chrétien de Serbie (DHSS) est un parti politique fondé en 1997 par un dissident du Parti démocratique de Serbie (DSS). Il suit, comme son nom l’indique, une ligne politique démocrate chrétienne et conservatrice et est membre de l’Internationale démocrate centriste. Le parti compte actuellement un siège au parlement.

Parti démocratique (DS)

Le Parti démocratique (DS) est un parti politique serbe fondé en 1991. Le Parti démocratique suit une ligne politique social-démocrate et est membre associé du Parti socialiste européen. Son ancien président, Boris Tadic, a également été président de la Serbie de 2004 à 2012. Pendant la campagne électorale de 2008, le Parti démocratique a soutenu l’adhésion de la Serbie à l’Union européenne, mais a également rappelé la souveraineté du pays sur le Kosovo. Le Parti démocratique (DS) a subi une sévère défaite lors des élections législatives de 2014, ne conservant plus que dix-sept sièges au parlement contre 67 auparavant. Le Parti démocratique a notamment souffert du départ de Boris Tadic qui a fondé son propre parti, le Parti social-démocrate (SDS) au début de l’année 2014.

Parti des retraités unis de Serbie (PUPS)

Le Parti des retraités unis de Serbie (PUPS) est un parti politique serbe. Comme son nom l’indique, il défend les intérêts des retraités, à l’instar de ses homologues de Croatie ou de Slovénie. Lors des élections législatives de 2008, il s’est allié au Parti socialiste serbe (SPS) et à Serbie unie et a fait partie de la coalition gouvernementale dirigée par le Parti démocratique qui s’est maintenue au pouvoir jusqu’en 2012. Son alliance avec le SPS a été reconduite en 2012 et 2014, malgré le changement de camp des socialistes, désormais alliés du Parti progressiste serbe (SNS).

Parti progressiste serbe (SNS)

Le Parti progressiste serbe (SNS) est un parti politique serbe fondé en octobre 2008 après une scission du Parti radical serbe. Le Parti progressiste serbe, fondé par Tomislav Nikolic, est plus modéré que le SRS, même s’il a conservé un certain nationalisme. Il est favorable à l’adhésion de la Serbie à l’Union européenne et a abandonné le rêve d’une grande Serbie. Le SNS a remporté tant les élections législatives que l’élection présidentielle de 2012. Lors des élections législatives de mars 2014, le SNS a enregistré un véritable triomphe, sa coalition obtenant 48.4% des voix et le SNS lui-même la majorité absolue des sièges au parlement.

Parti social-démocrate (SDS)

Le Parti social-démocrate (SDS) est un parti politique serbe fondé en 2014 par Boris Tadic, ancien président serbe et ancien président du Parti démocratique. Lors des élections législatives de 2014, le SDS a obtenu 5.7% des voix et neuf sièges en coalition avec les Verts.

Parti social-démocrate de Serbie

Le Parti social-démocrate de Serbie est un parti politique serbe, fondé en 2009, d’une scission du Parti démocratique du Sandzak. Le Sandzak est une région montagneuse, située à cheval sur la frontière entre la Serbie et le Kosovo. Le Parti social-démocrate de Serbie suit, comme son nom l’indique, une ligne politique sociale-démocrate. Il compte dix députés depuis les élections législatives de 2014.

Parti socialiste de Serbie (SPS)

Le Parti socialiste serbe (SPS) est un parti politique serbe fondé 1990 pour prendre la suite de la Ligue des communistes de Serbie, au pouvoir pendant la Guerre froide. Le SPS était le parti de Slobodan Milosevic pendant la guerre de Yougoslavie. Officiellement social-démocrate, le Parti socialiste de Serbie est en fait un parti politique nationaliste, par ailleurs fortement opposé à l’indépendance du Kosovo. De 2008 à 2012, le Parti socialiste serbe a fait partie de la coalition gouvernementale conduite par le Parti démocratique, avant de changer de camp et de former une coalition gouvernementale avec le Parti progressiste serbe (SNS). Il a conservé ses 25 sièges lors des élections législatives de 2014 et a reconduit la coalition gouvernementale avec le SNS.

Serbie unie

Serbie unie est un parti politique serbe fondé en 2004. Ce parti politique conservateur et pro-européen s’est allié, lors des élections législatives de 2014, au Parti socialiste serbe (SPS), obtenant sept sièges au parlement.

Verts de Serbie (ZS)

Les Verts de Serbie (ZS) sont un parti politique serbe fondé en 2007. Ce parti politique écologiste est observateur au sein du Parti vert européen (PVE). Le parti a obtenu son premier siège au parlement lors des élections législatives de 2012. Il a pu le conserver deux ans plus tard.

Autres partis politiques serbes

Parti démocratique de Serbie (DSS)

Le Parti démocratique de Serbie (DSS) est un parti politique serbe fondé en 1992, en scission du Parti démocratique (DS). Le Parti démocratique de Serbie est un parti politique conservateur et démocrate-chrétien, anciennement membre du Parti populaire européen (PPE). Longtemps dirigé par Vojislav Kostunica, Premier ministre serbe entre 2004 et 2008, le Parti démocratique de Serbie est opposé à l’indépendance du Kosovo et ne veut pas d’adhésion à l’Union européenne tant que cette question n’est pas réglée. En 2014, Vojislav Kostunica et de nombreuses autres personnalités quittent le parti, qui n’obtient alors pas le quorum aux élections législatives de mars. Le DSS n’est depuis lors plus représenté au parlement.

Parti libéral-démocrate (LDP)

Le Parti libéral-démocrate (LDP) est un parti politique serbe fondé en 2005, après une scission du Parti démocratique. Le LDP est un parti politique social-libéral, membre de l’Alliance des libéraux et démocrates pour l’Europe. Ce parti très pro-occidental est l’un des seuls partis politiques serbes à reconnaître l’indépendance du Kosovo. Il n’est plus représenté au parlement depuis les élections législatives de 2014.

Parti radical serbe (SRS)

Le Parti radical serbe (SRS) est un parti politique serbe fondé en février 1991. Le Parti radical serbe est un parti politique nationaliste, eurosceptique et russophile. Le président du parti est toujours Vojislav Seselj, jugé depuis plusieurs années par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie et accusé de crimes contre l’humanité et crimes de guerre. Le SRS soutient l’idée d’une grande Serbie incluant l’essentiel de l’ancienne Yougoslavie. Arrivé en seconde position des élections législatives de 2008, il a été affaibli par la scission du Parti progressiste serbe (SNS). Il n’a pas obtenu le quorum lors des élections législatives de 2012 et n’est plus représenté au parlement depuis lors.

Régions unies de Serbie (URS)

Régions unies de Serbie (URS), connu anciennement sous le nom de G17 Plus, est un parti politique serbe fondé en 2002. Régions unies de Serbie est un parti politique conservateur, membre du Parti populaire européen (PPE). Ce parti est favorable à une adhésion de la Serbie à l’Union européenne et demande une décentralisation accrue en Serbie. Il n’est plus représenté au parlement depuis les élections législatives de 2014.

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *