Tag Archives: Appenzell Rhodes-Extérieures

Election complémentaire au gouvernement d’Appenzell Rhodes-Extérieures (2ème tour)

Les citoyens du canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures, dans l’est de la Suisse, étaient appelés aux urnes aujourd’hui pour le second tour d’une élection complémentaire au gouvernement cantonal. Le libéral-radical Paul Signer, qui était déjà arrivé en tête du premier tour, a largement remporté ces élections. Le Parti libéral-radical (PLR, libéral) occupe désormais cinq des sept sièges du gouvernement d’Appenzell Rhodes-Extérieures. La candidate de l’UDC (droite populiste) Ingeborg Schmid n’aura donc pas réussi à conserver le siège de son camarade de parti démissionnaire Hans Diem et l’UDC ne compte désormais plus qu’un siège au gouvernement.

Résultats détaillés du 2ème tour de l’élection complémentaire au gouvernement d’Appenzell Rhodes-Extérieures:

  • Paul Signer, Parti libéral-radical (PLR, libéral), 8’085 voix.
  • Ingeborg Schmid, Union démocratique du centre (UDC, droite populiste), 5’628 voix.

Taux de participation: 38.6%.

Voir aussi:

Election complémentaire au gouvernement d’Appenzell Rhodes-Extérieures

Les citoyens du canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures, dans l’est de la Suisse, étaient appelés aux urnes aujourd’hui pour une élection complémentaire au gouvernement cantonal. Cette élection faisait suite à la démission du Conseiller d’État Hans Diem, membre de l’Union démocratique du centre (UDC, droite populiste). Le libéral-radical Paul Signer est arrivé largement en tête de l’élection, devançant la candidate de l’UDC Ingeborg Schmid, mais n’a pas atteint la majorité absolue. Un deuxième tour sera donc nécessaire et aura lieu le 7 avril prochain.

Résultats détaillés du 1er tour de l’élection complémentaire au gouvernement d’Appenzell Rhodes-Extérieures:

  • Paul Signer, Parti libéral-radical (PLR, libéral) 8’105 voix.
  • Ingeborg Schmid, Union démocratique du centre (UDC, droite populiste), 5’645 voix.
  • Samuel Büechi, Les Verts, 2’985 voix.

Participation: 47.7%.

Voir aussi:

Suisse: Votations populaires à Appenzell Rhodes-Extérieures et à Lucerne

Les habitants du petit canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures, dans l’est de la Suisse, ont accepté aujourd’hui une initiative socialiste demandant l’abolition des forfaits fiscaux pour les riches étrangers. Ce système de forfaits – encore en vigueur dans de nombreux cantons – permet de taxer des personnes fortunées venant s’établir en Suisse de manière forfaitaire, indépendamment leurs revenus ou de leur fortune réels. Les citoyens d’Appenzell Rhodes-Extérieures ont préféré l’initiative a un contre-projet plus modéré.

A Lucerne, en Suisse centrale, les citoyens ont fait le choix contraire. Les Lucernois ont en effet refusé une initiative populaire des Verts demandant l’abolition des forfaits fiscaux, mais ont accepté un contre-projet qui augmente le montant à payer pour les personnes concernées, sans toutefois en interdire le principe.

Les citoyens des cantons de Zurich et de Schaffhouse avaient déjà choisi de supprimer ces forfaits par voie d’initiative populaire, tandis que ceux de Saint-Gall et de Thurgovie ont choisi d’accepter plutôt des contre-projets plus modérés.

Voir aussi:

 

Suisse: Elections cantonales à Appenzell Rhodes-Extérieures

Des élections cantonales se sont tenues hier dans le canton d’Appenzell Rhodes-Extérieures, en Suisse. Elles se sont déroulées au système majoritaire, contrairement au système proportionnel qui prévaut dans la plupart des cantons suisses. Ce canton, fortement marqué à droite, compte par ailleurs un grand nombre d’élus indépendants, ce qui en fait une exception en Suisse. Ces élections n’ont pas été marquées par de grands changements, l’UDC et le Parti socialiste récupérant les sièges perdus en 2007. Le PLR, qui comptait encore 31 sièges en 2003 et 26 en 2007, poursuit en revanche sa chute.

Résultats détaillés des élections cantonales à Appenzell Rhodes-Extérieures:

  • Parti libéral-radical (PLR, libéral): 24 sièges (-2).
  • Union démocratique du centre (UDC, droite populiste): 10 sièges (+2).
  • Parti socialiste suisse (PSS, social-démocrate): 5 sièges (+1).
  • Parti démocrate-chrétien (PDC, démocrate-chrétien): 3 sièges (-).
  • Parti évangélique populaire (PEV, protestants centristes): 1 siège (-1).
  • Indépendants: 22 sièges (-).

Voir aussi: