Tag Archives: Bade-Wurtemberg

Election de 2012 du maire de Karlsruhe

Les habitants de Karlsruhe, la deuxième ville du Bade-Wurtemberg, dans le sud-ouest de l’Allemagne, étaient appelés aux urnes aujourd’hui pour l’élection de leur maire. Le social-démocrate Frank Mentrup l’a emporté dès le premier tour, portant un nouveau coup dur à la CDU qui détenait la mairie depuis quarante-deux ans. Il y a à peine plus d’un mois, l’écologiste Fritz Kuhn remportait déjà la mairie de Stuttgart, capitale du Bade-Wurtemberg aux mains des démocrates-chrétiens depuis quarante ans.

Résultats détaillés de l’élection du maire de Karlsruhe:

  • Frank Mentrup, Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD), 55.3% des voix.
  • Ingo Wellenreuther, Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU), 35.4% des voix.
  • Friedemann Kalpbach, Ensemble pour Karlsruhe, 4.5% des voix.
  • Niko Fostiropoulos, La Gauche, 2.4% des voix.
  • Jürgen Wenzel, Électeurs libres, 1.5% des voix.

Taux de participation: 42.2%.

Voir aussi:

Élection de 2012 à la mairie de Stuttgart (2ème tour)

L’écologiste Fritz Kuhn a été élu hier maire de Stuttgart à l’issue du deuxième tour des élections à la mairie de la ville. Fritz Kuhn a remporté 52.9% des voix, contre seulement 45.3% au candidat des partis de centre-droite (CDU, FDP et Electeurs libres), l’indépendant Sebastian Turner. La mairie était aux mains des démocrates-chrétiens de la CDU depuis plus de quarante ans. Stuttgart, qui compte plus de 600’000 habitants et qui est la capitale du Bade-Wurtemberg, devient ainsi la plus grande ville européenne à être dirigée par un maire écologiste.

Ce n’est pas le premier exploit des Verts du Bade-Wurtemberg: ont déjà emporté la mairie de Fribourg-en-Brisgau en 2002, celle de Tübingen en 2007 et, surtout, la présidence du Land en 2011, Winfried Kretschmann étant le premier écologiste à diriger un Land allemand.

Voir aussi:

Élection de 2012 à la mairie de Stuttgart (1er tour)

Le premier tour des élections à la mairie s’est déroulé hier à Stuttgart, la capitale du Bade-Wurtemberg, en Allemagne. Le candidat des Verts, Fritz Kuhn, est arrivé en tête, confirmant l’excellent résultat des Verts dans la région lors des élections régionales de 2011. Il ne devance que de peu le candidat sans parti soutenu par la droite, Sebastian Turner, mais devrait pouvoir bénéficier d’un bon report des voix obtenues par la candidate social-démocrate Bettina Wilhelm et le candidat écologiste (autre parti que les Verts) Hannes Rockenbauch. Le second tour aura lieu le 21 octobre.

Résultats détaillés de l’élection à la mairie de Stuttgart:

  • Fritz Kuhn (Les Verts), 36.5% des voix.
  • Sebastian Turner (indépendant, soutenu par la CDU, le FDP et les FW), 34.5% des voix.
  • Bettina Wilhelm (SPD), 15.1% des voix.
  • Hannes Rockenbauch (SÖS, écologiste), 10.4% des voix.
  • Jens Loewe (indépendant), 1.1% des voix.

Voir aussi:

Allemagne: le Bade-Wurtemberg dit oui à Stuttgart 21

Les habitants du Land du Bade-Wurtemberg, dans le sud-ouest de l’Allemagne, étaient appelés hier à se prononcer sur le projet Stuttgart 21 et l’ont approuvé par 58.8% des voix. Le gouvernement vert-rouge au pouvoir à Stuttgart a déclaré accepter cette décision démocratique et vouloir la mettre en oeuvre rapidement.

Cet immense projet ferroviaire, qui prévoit notamment la création d’une gare souterraine à Stuttgart et la création d’un tunnel, était fortement contesté par les Verts. Suite aux très forts mouvements de contestation qui avaient secoué Stuttgart en 2010 et 2011, la gauche avait remporté les élections régionales du 27 mars 2011, une première depuis la création du Land en 1952. L’écologiste Winfried Kretschmann, opposant au projet, était alors devenu le premier Ministre-Président des Verts dans un Land allemand. Le nouveau gouvernement avait alors annoncé la tenue d’un référendum, revendication de toujours des opposants. Notons encore que les habitants de la ville de Stuttgart ont refusé le projet.

Voir aussi:

Nouveau gouvernement de Winfried Kretschmann au Bade-Wurtemberg

Le premier gouvernement vert-rouge de l’histoire allemande a été nommé hier dans le Bade-Wurtemberg sous la direction de l’écologiste Winfried Kretschmann. Les élections régionales du 27 mars 2011 au Bade-Wurtemberg avaient été marqués par un double évènement: la droite y avait perdu la majorité qu’elle y détenait depuis la guerre et les Verts étaient arrivés devant les sociaux-démocrates du SPD.

Composition détaillée du gouvernement de Winfried Kretschmann:

  • Winfried Kretschmann, Les Verts, Ministre-Président.
  • Nils Schmid, SPD, Ministre des finances et de l’économie.
  • Silke Krebs, Les Verts, Ministre d’État.
  • Reinhold Gall, SPD, Ministre de l’intérieur.
  • Rainer Stickelberger, SPD, Ministre de la justice.
  • Gabriele Warminski-Leitheusser, SPD, Ministre des écoles, de la jeunesse et des sports.
  • Theresia Bauer, Les Verts, Ministre des sciences, de la recherche et des arts.
  • Katrin Altpeter, SPD, Ministre du travail, de la famille, des femmes et des aînés.
  • Winfried Hermann, Les Verts, Ministre des transports.
  • Franz Untersteller, Les Verts, Ministre de l’environnement, du climat et de l’énergie.
  • Alexander Bonde, Les Verts, Ministre des espaces ruraux et de la protection des consommateurs.
  • Bilkay Öney, SPD, Ministre de l’intégration.
  • Gisela Erler, Les Verts, Secrétaire d’État à la société civile et à la participation des citoyens.
  • Gisela Splett, Les Verts, Secrétaire d’État auprès du Ministre des transports.
Voir aussi: