Elections régionales de 2014 à Bruxelles-Capitale

Des élections régionales ont eu lieu hier en Belgique, parallèlement aux élections législatives et aux élections européennes. Le Parti socialiste est arrivé en tête dans la région de Bruxelles-Capitale, devançant le Mouvement réformateur qui était arrivé en tête en 2009. Les autres faits notables de ce scrutin sont l’implantation réussie des Fédéralistes démocrates francophones (FDF) qui se sont séparés récemment du Mouvement réformateur et la lourde des défaites d’Ecolo qui perd la moitié de ses sièges.

RÉSULTATS DÉTAILLÉS DES ÉLECTIONS RÉGIONALES DE 2014 à Bruxelles-Capitale

  • Parti socialiste – PS (sociaux-démocrates francophones), 23.5% des voix (+0.2%), 21 sièges (-).
  • Mouvement réformateur – MR (libéral francophone), 20.4% des voix (-6.1%), 18 sièges (-6).
  • Fédéralistes démocrates francophones (FDF), 13.1% des voix (+13.1%), 12 sièges (+12).
  • Centre démocrate humaniste – CDH (démocrates-chrétiens wallons), 10.4% des voix (-2.8%), 9 sièges (-2).
  • Ecolo (écologistes francophones), 8.9% des voix (-9.0%), 8 sièges (-8).
  • Parti du Travail de Belgique (PTB-PVDA, marxiste), 3.4% des voix (+3.4%), 4 sièges (+4).
  • Libéraux-démocrates flamands – VLD, 3.1% des voix (+0.5%), 5 sièges (+1).
  • Nouvelle alliance flamande – NVA (conservateur, indépendantiste), 2.0% des voix (+1.4%), 3 sièges (+2).
  • Vert! (écologistes flamands), 2.1% des voix (+0.8%), 3 sièges (+1).
  • Debout les Belges!, 2.0% des voix (+2.0%), 0 siège (-).
  • Parti populaire (PP, conservateur), 1.7% des voix (+1.7%), 0 siège (-).
  • Islam, 1.5% des voix (+1.5%), 0 siège (-).
  • Chrétiens-démocrates & flamands – CD&V, 1.3% des voix (-0.4%), 2 sièges (-1).
  • Intérêt Flamand – VB (extrême-droite, indépendantiste), 0.7% des voix (-1.3%), 1 siège (-2).

VOIR AUSSI:

Élections provinciales de 2012 en Belgique

Des élections provinciales ont eu lieu hier en Belgique et les parlements provinciaux ont été renouvelés pour une durée de six ans. En Flandre, les indépendantistes (N-VA) ont fortement progressé, à l’image de leurs résultats lors des élections communales qui se sont tenues le même jour. La Wallonie et la Flandre comptent chacune cinq provinces, tandis que la région de Bruxelles-Capitale n’est pas divisée en provinces.

Le nombre de conseillers provinciaux a été réduit tant en Flandre qu’en Wallonie par rapport aux élections provinciales de 2006. La baisse est plus marquée en Wallonie où le nombre de sièges est réduit d’un tiers. En Flandre, des circonscriptions électorales uniques ont été introduites, alors que la répartition se fait toujours sur la base des districts en Wallonie. Un quorum fixé à 5% a en revanche été introduit en Flandres.

Cette baisse du nombre de députés rend les comparaisons difficiles entre 2006 et 2012. Autre facteur rendant les comparaisons difficiles: en 2006, CD&V et N-VA concourraient ensemble alors qu’ils sont séparés cette année. Idem pour le MR et le FDF en Brabant wallon.

Province d’Anvers

27 N-VA, 13 CD&V, 10 SP.a (-8), 7 Vlaams Belang (-18), 7 VLD (-6), 6 Groen! (+2), 2 PTB (+2).

Province du Brabant flamand

19 N-VA, 15 CD&V, 13 VLD (-4), 8 SP.a (-6), 7 Groen! (-), 5 Vlaams Belang (-10), 5 Union des francophones (-1).

Province du Brabant wallon

17 MR (-7), 7 PS (-5), 6 Ecolo (-3), 5 CdH (-4), 2 FDF (+2), 0 FN (-2).

Province de Flandre-Occidentale

21 CD&V, 20 N-VA, 12 SP.a (-6), 10 VLD (-4), 5 Vlaams Belang (-9), 4 Groen! (+2).

Province de Flandre-Orientale

21 N-VA, 15 CD&V, 15 VLD (-7), 9 SP.a (-5), 6 Vlaams Belang (-13), 6 Groen! (+2).

Province du Hainaut

30 PS (-8), 16 MR (-7), 6 CdH (-9), 4 Ecolo (-1), 0 FN (-3).

Province de Liège

21 PS (-12), 17 MR (-7), 8 CdH (-7), 8 Ecolo (-3), 2 PTB (+2), 0 FN (-1).

Province du Limbourg

18 CD&V, 17 N-VA, 13 SP.a (-7), 9 VLD (-5), 6 Vlaams Belang (-9).

Province du Luxembourg

14 CdH (-8), 11 MR (-6), 10 PS (-4), 2 Ecolo (-1).

Province de Namur

13 MR (-4), 12 PS (-6), 8 CdH (-6), 4 Ecolo (-3).

Voir aussi:

Élections communales de 2012 en Belgique

Des élections communales ont eu lieu hier en Belgique et les parlements communaux ont donc été renouvelés pour les six prochaines années. Les nationalistes flamands ont réussi cette année là où le Vlaams Belang a échoué il y a six ans: Bart De Wever sera le prochain maire d’Anvers, la plus grande ville de Flandre. Outre la progression de la N-VA et, à l’autre bout de l’échiquier politique, du Parti du travail (PTB, marxiste, les résultats sont contrastés d’une région à l’autre, voir d’une ville à l’autre. Vous trouverez ci-dessous les résultats des élections dans toutes les communes belges de plus de 100’000 habitants.

Anvers

23 N-VA (nationalistes flamands), 17 Parti socialiste et CD&V (sociaux-démocrates et démocrates-chrétiens), 5 Vlaams Belang (VB, droite populiste) (-15), 4 Groen! (écologistes) (+2), 4 Parti du travail (PvdA, marxiste) (+4), 2 Open VLD (libéral) (-3).

Bruges

14 Parti socialiste (SP.a, social-démocrate) (+2), 13 CD&V (démocrates-chrétiens), 10 N-VA (nationalistes flamands), 2 Vlaams Belang (VB, droite populiste) (-6), 5 VLD (libéral) (-), 3 Groen! (écologiste) (+1).

Bruxelles

Il s’agit de la municipalité de Bruxelles, qui compte 185’000 habitants, et non de la région Bruxelles-Capitale, dont le parlement est renouvelé lors des élections régionales.

18 Parti socialiste (+1), 10 Centre démocrate humaniste (CdH, démocrate-chrétien) (-1), 10 Mouvement réformateur et VLD (libéral) (-1), 7 Ecolo et Groen (+3), 3 Fédéralistes démocrates francophones (FDF) (+3), 1 N-VA (nationaliste flamand) (+1), 0 Vlaams Belang (droite populiste flamande) (-2).

Charleroi

Le Parti socialiste regagne la majorité absolue perdue en 2006.

30 Parti socialiste (+7), 9 Mouvement réformateur (MR, libéral) (-5), 6 Centre démocrate humaniste (CdH, démocrate-chrétien) (+2), 3 Ecolo (-1), 2 Front National (FN, extrême-droite) (-2), 1 Parti du travail de Belgique (PTB, marxiste) (+1).

Gand

26 Parti socialiste et Groen! (sociaux-démocrates et écologistes) (+3), 9 VLD (libéral) (-2), 9 N-VA (nationalistes flamands), 4 CD&V (démocrates-chrétiens), 3 Vlaams Belang (VB, droite populiste) (-6).

Liège

22 Parti socialiste (+1), 11 Mouvement réformateur (MR, libéral) (-3), 7 Centre démocrate humaniste (CdH, démocrate-chrétien) (-), 6 Ecolo (-), 2 Parti du travail (PTB, marxiste) (+2), 0 Front National (FN, extrême-droite) (-1), 1 Vert et à gauche (VEGA) (+1).

Namur

16 Centre démocrate humaniste (CdH, démocrate-chrétien) (+3), 15 Parti socialiste (-), 10 Mouvement réformateur (MR, libéral), (+1), 6 Ecolo (-4).

Schaerbeek

18 Liste du bourgmestre (FDF, libéral) (-4), 13 Parti socialiste (-), 7 Ecolo (+1), 4 Centre démocrate humaniste (CdH, -1), 4 Mouvement réformateur (MR, libéral) (+4), 1 Parti du travail (PTB, marxiste) (+1).

Voir aussi:

Élections communales belges de 2006

Des élections communales ont eu lieu hier en Belgique et les parlements communaux ont donc été renouvelés pour les six prochaines années. Les résultats varient d’une ville à l’autre et il est difficile d’en tirer des conclusions précises. Notons tout de même que le Vlaams Belang a échoué dans son offensive sur la mairie d’Anvers, la plus grande ville de Flandre. Vous trouverez ci-dessous les résultats des élections dans toutes les communes belges de plus de 100’000 habitants.

Anvers

22 Parti socialiste (SP.a, social-démocrate) (+10), 20 Vlaams Belang (VB, droite populiste) (-), 6 CD&V et NV-A (démocrates-chrétiens et indépendantistes) (-), 5 VLD (libéral) (-5), 2 Groen! (écologiste) (-4), 0 Volksunie (-1).

Bruges

20 CD&V et NV-A (démocrates-chrétiens et indépendantistes) (+1), 12 Parti socialiste (SP.a, social-démocrate) (-), 8 Vlaams Belang (VB, droite populiste) (+4), 5 VLD (libéral) (-3), 2 Groen! (écologiste) (-1), 0 Volksunie (-1).

Bruxelles

Il s’agit de la municipalité de Bruxelles, qui compte 185’000 habitants, et non de la région Bruxelles-Capitale, dont le parlement est renouvelé lors des élections régionales.

17 Parti socialiste (+4), 11 Centre démocrate humaniste (CdH, démocrate-chrétien) (+7), 10 Renouveau bruxellois (MR et FDF, libéral) (-6), 4 Ecolo (-5), 2 Vlaams Belang (droite populiste flamande) (-), 1 Open VLD (libéral flamand) (+1), 0 Groen! (écologiste flamand) (-1), 0 Volksunie (nationaliste flamand), (-1), 0 divers (-1).

Charleroi

23 Parti socialiste (-7), 14 Mouvement réformateur (MR, libéral) (+6), 6 Centre démocrate humaniste (CdH, démocrate-chrétien) (+2), 6 Ecolo (-2), 4 Front National (FN, extrême-droite) (+1).

Gand

17 Parti socialiste (SP.a, social-démocrate) (+3), 11 VLD (libéral) (-), 9 Vlaams Belang (VB, droite populiste) (+2), 8 CD&V et NV-A (démocrates-chrétiens et indépendantistes) (-2), 6 Groen! (écologiste) (+2), 0 Volksunie (-1).

Liège

21 Parti socialiste (+1), 14 Mouvement réformateur (MR, libéral) (+3), 7 Centre démocrate humaniste (CdH, démocrate-chrétien) (-3), 6 Ecolo (-2), 1 Front National (FN, extrême-droite), (+1).

Namur

15 Parti socialiste (-3), 13 Centre démocrate humaniste (CdH, démocrate-chrétien) (+2), 10 Ecolo (+2), 9 Mouvement réformateur (MR, libéral), (-1).

Schaerbeek

 22 Liste du bourgmestre (MR et FDF, libéral) (-2), 13 Parti socialiste (+8), 6 Ecolo (-5), 5 Centre démocrate humaniste (CdH, +2), 1 divers (-3).

Voir aussi: