Tag Archives: Ecosse

Élections locales de 2012 en Écosse

Des élections se sont tenues avant-hier dans les 32 collectivités locales écossaises. Les élections locales écossaises ont lieu tous les quatre ans au système proportionnel (scrutin à vote unique transférable), rendant difficile l’obtention d’une majorité absolue pour un parti politique. Tant les indépendantistes de centre-gauche du Parti national écossais (SNP) que les travaillistes du Labour ont connu une progression marquée, les premiers prenant le contrôle de deux collectivités, dont la ville de Dundee, et les seconds en en ajoutant deux, dont Glasgow, aux deux qu’ils contrôlaient déjà. Ils restent les deux premiers partis politiques de l’Écosse. Les conservateurs et, surtout, les libéraux-démocrates sont les grands perdants de ces élections. Ces derniers perdent plus de la moitié de leurs sièges, passant derrière des conservateurs pourtant eux aussi en baisse.

Parmi les petits partis, les Verts tirent leur épingle du jeu en ajoutant six sièges aux huit qu’ils détenaient déjà. Ils doublent notamment leur représentation à Édimbourg, une ville dans laquelle, il y a quelques années, leur candidat avait battu un certain Boris Johnson, désormais maire de Londres, pour le poste de président de l’Université. Les listes locales et les indépendants régressent légèrement, mais gardent une place importante dans le nord de l’Écosse et dominent notamment les conseils des trois archipels (Hébrides, Orcades, Shetland).

Aberdeen

17 travaillistes (+9), 15 SNP (-), 5 libéraux-démocrates (-6), 3 conservateurs (+1), 3 divers (-4).

Aberdeenshire

28 SNP (+7), 14 conservateurs (+1), 12 libéraux-démocrates (-9), 11 divers (-2), 2 travaillistes (+2), 1 vert (+1).

Angus

15 SNP (+3), 8 divers (-), 4 conservateurs (-1), 1 travailliste (-1), 1 libéral-démocrate (-1).

Argyll & Bute

13 divers (-3), 13 SNP (+3), 4 conservateurs (+2), 4 libéraux-démocrates (-2).

Clakmannanshire

8 travaillistes (+1), 8 SNP (-), 1 conservateur (-), 1 divers (-), 0 libéral-démocrate (-1).

Dumfries & Galloway

15 travaillistes (-), 14 conservateurs (-3), 10 SNP (-), 7 divers (+5), 1 libéral-démocrate (-2).

Dundee

16 SNP (+2), 10 travaillistes (+2), 1 conservateur (-2), 1 libéral-démocrate (-1), 1 divers (-1).

East Ayrshire

15 SNP (+1), 14 travaillistes (-1), 2 conservateurs (-1), 1 divers (+1).

East Dunbartonshire

8 travaillistes (+2), 8 SNP (-), 3 libéraux-démocrates (-), 3 divers (-), 2 conservateurs (-2).

East Lothian

10 travaillistes (+3), 9 SNP (-), 3 conservateurs (+1), 1 divers (-), 0 libéral-démocrate (-4).

East Renfreweshire

8 travaillistes (+2), 6 conservateurs (-1), 4 SNP (+1), 2 divers (-1), 0 libéral-démocrate (-1).

Édimbourgh

20 travaillistes (+5), 18 SNP (+5), 11 conservateurs (-), 6 verts (+3), 3 libéraux-démocrates (-13).

Inverclyde

10 travaillistes (+2), 6 SNP (+1), 2 libéraux-démocrates (-1), 1 conservateur (-), 1 divers (-1), 0 libéral (-1).

Falkirk

14 travaillistes (-), 13 SNP (-), 3 divers (-), 2 conservateurs (-2).

Fife

35 travaillistes (+11), 26 SNP (+4), 10 libéraux-démocrates (-11), 4 divers (-2), 3 conservateurs (-1), 0 UKIP (-1).

Glasgow

44 travaillistes (-1), 27 SNP (+5), 5 verts (-), 1 conservateur (-), 1 libéral-démocrate (-4), 1 Glasgow First (+1), 0 Solidarité (-1).

Voir les résultats détaillés des élections communales à Glasgow.

Hébrides extérieures

21 indépendants (-4), 7 SNP (+3), 3 travaillistes (+1).

Highland

35 divers (-), 22 SNP (+4), 15 libéraux-démocrates (-6), 4 travaillistes (+2).

Midlothian

8 travaillistes (-2), 8 SNP (+2), 1 Vert (+1), 1 divers (+1), 0 libéral-démocrate (-2).

Moray

10 divers (-2), 10 SNP (-), 3 conservateurs (+1), 3 travaillistes (+1).

North Ayrshire

12 SNP (+4), 11 travaillistes (-1), 6 divers (-), 1 conservateur (-1), 0 libéral-démocrate (-2).

North Lanarkshire

41 travaillistes (+1), 26 SNP (+5), 3 divers (-4), 0 conservateur (-1), 0 libéral-démocrate (-1).

Orcades

21 indépendants (-).

Perth & Kinross

18 SNP (-), 10 conservateurs (-1), 5 libéraux-démocrates (-2), 4 travaillistes (+1), 4 divers (+2).

Refrenwshire

22 travaillistes (+3), 15 SNP (-2), 1 conservateur (-), 1 libéral-démocrate (-2), 1 divers (+1).

Scottish Borders

10 conservateurs (-2), 9 divers (+3), 9 SNP (+3), 6 libéraux-démocrates (-4).

Shetlands

22 indépendants (-).

South Ayrshire

10 conservateurs (-2), 9 travaillistes (+3), 9 SNP (-1), 2 divers (-).

South Lanarkshire

33 travaillistes (+1), 28 SNP (+4), 3 conservateurs (-4), 2 divers (-), 1 libéral-démocrate (-1).

Stirling

9 SNP (+2), 8 travaillistes (-), 4 conservateurs (-), 1 vert (+1), 0 libéral-démocrate (-3).

West Dunbartonshire

12 travaillistes (+4), 6 SNP (-3), 3 divers (-1), 1 Parti socialiste (-).

West Lothian

16 travaillistes (+2), 15 SNP (+2), 1 conservateur (-), 1 divers (-4).

Voir aussi:

Élections communales de 2012 à Glasgow

Les Écossais étaient appelés aux urnes hier pour des élections locales. A Glasgow, les travaillistes sont parvenus à conserver la majorité absolue qu’ils détiennent depuis la création du conseil de ville sous cette forme en 1995. Le parti ayant connu six défections au conseil de ville pendant la législature et les indépendantistes du Parti national écossais (SNP) ayant le vent en poupe, la bonne performance des travaillistes n’était pas forcément prévue par les observateurs. Le SNP parvient tout de même à gagner cinq sièges, tandis que les Verts conservent leurs cinq sièges. A droite, c’est la débandade avec l’effondrement des libéraux-démocrates: avec les conservateurs, ils ne détiennent plus que deux sièges sur 79.

Résultats détaillés des élections communales de 2012 à Glasgow:

  • Parti travailliste (Labour, social-démocrate), 46.7% des voix (+3.4%), 44 sièges (-1).
  • Parti national écossais (SNP, indépendantiste, social-démocrate), 32.6% des voix (+8.0%), 27 sièges (+5).
  • Parti conservateur (PC, conservateur, eurosceptique), 5.9% des voix (-1.7%), 1 siège (-).
  • Les Verts, 5.6% des voix (-0.9%), 5 sièges (-).
  • Libéraux-démocrates (Lib-Dem, libéral), 2.9% des voix (-5.0%), 1 siège (-4).
  • Glasgow First (social-démocrate), 1.8% des voix (+1.8%), 1 siège (+1).
  • Indépendants, 1.7% des voix (+0.6%), 0 siège (-).
  • Parti socialiste écossais (SSP, socialiste), 0.7% des voix (-1.8%), 0 siège (-).
  • Coalition syndicaliste et socialiste (TUSC, extrême-droite), 0.4% des voix (+0.4%), 0 siège (-).
  • Solidarité (trotskyste), 0.4% des voix (-4.3%), 0 siège (-1).

Voir aussi:

Royaume-Uni: Election complémentaire à Inverclyde

Une élection complémentaire pour la chambre des communes, la chambre basse du parlement national, a eu lieu hier dans la circonscription d’Inverclyde, en Écosse. Cette élection faisait suite au décès du député travailliste sortant David Cairns le 9 mai dernier. Le Parti travailliste a réussi à conserver le siège puisque son candidat Ian McKenzie est arrivé largement en tête de cette élection.



Résultats détaillés de l’élection complémentaire d’Inverclyde:

  • Ian McKenzie (Labour, social-démocrate), 15’118 voix.
  • Anne McLaughlin (SNP, social-démocrate et indépendantiste), 9’280 voix.
  • David Wilson (conservateur), 2’784 voix.
  • Sophie Bridger (libéral-démocrate), 627 voix.
  • Mitch Sorbie (UKIP, conservateur eurosceptique), 288 voix.

Nouveau gouvernement écossais

Le gouvernement qui pourrait conduire l’Écosse sur la voie de l’indépendance a été assermenté la semaine passée. Alex Salmond, le leader du Parti national écossais (SNP), a été reconduit au poste de premier ministre, mais cette fois-ci avec un gouvernement majoritaire, contrairement à la législature 2007-2011. Le SNP a en effet obtenu la majorité absolue au Parlement lors des élections régionales écossaises du 5 mai dernier.

La composition du nouveau gouvernement écossais est la suivante:
  • Alex Salmond, Premier Ministre.
  • Nicola Sturgeon, Ministre de la santé, du bien-être et de la stratégie des villes.
  • John Swinney, Ministre des finances, de l’emploi et de la croissance durable.
  • Michael Russell, Ministre de l’éducation et de la formation continue.
  • Bruce Crawford, Ministre des relations avec le Parlement et de la stratégie du gouvernement.
  • Kenny MacAskill, Ministre de la justice.
  • Richard Lochhead, Ministre des affaires rurales et de l’environnement.
  • Fiona Hyslop, Ministre de la culture et des affaires extérieures.
  • Alex Neil, Ministre des infrastructures et des investissements.
Tous les ministres sont membres du SNP.

Elections régionales en Ecosse

Les indépendantistes écossais ont triomphé jeudi lors des élections régionales puisqu’ils ont décroché pour la première fois la majorité absolue au parlement. Le Part national écossais (SNP, de centre-gauche), qui dirigeait un gouvernement minoritaire depuis les élections 2007, se voit donc renforcé. Un référendum sur l’indépendance de l’Écosse pourrait être organisé au cours de la prochaine législature. Tous les autres partis, sauf les Verts, perdent des plumes lors de ces élections, les libéraux-démocrates perdant même les deux tiers de leurs sièges.

Les résultats détaillés des élections régionales écossaises:

  • Parti national écossais (SNP, indépendantiste et social-démocrate), 69 sièges (+22).
  • Parti travailliste écossais (Labour, social-démocrate), 37 sièges (-9).
  • Parti conservateur et unioniste écossais, 15 sièges (-2).
  • Libéraux-démocrates écossais (LD), 5 sièges (-11).
  • Les Verts (SGP, écologistes et indépendantistes), 2 sièges (-).
  • Indépendant, 1 siège (-).