Élection présidentielle de 2012 en Finlande – Second tour

Les Finlandais étaient appelés aux urnes hier pour le second tour de l’élection présidentielle. Le candidat conservateur et pro-européen du Parti de la coalition national (KOK), Sauli Niinistö l’a emporté largement sur son rival écologiste Pekka Haavisto. Niinistö a récolté 62.6% des voix, contre 37.4% à Haavisto.

Sauli Niinistö étaient déjà arrivé largement en tête du premier tour de l’élection présidentielle finlandaise qui s’était tenu le 22 janvier dernier. Cet ancien Ministre des finances est l’un des principaux partisans du passage de la Finlande à l’Euro et son élection, au moment où l’euroscepticisme monte en Finlande, constitue un signe fort. Niinistö succède à la social-démocrate Tarja Halonen qui arrive à la fin de son second mandat de six ans.

Élection présidentielle de 2012 en Finlande – Premier tour

Sauli Niinistö est arrivé largement en tête du premier tour de l’élection présidentielle finlandaise, conformément à ce qu’indiquaient tous les sondages. Il affrontera au second tour, qui se tiendra le 5 février prochain, Pekka Haavisto, le candidat de la Ligue verte, le parti écologiste, arrivé en deuxième position. La seconde place de Pekka Haavisto qui, avec 18.8% des suffrages a obtenu un score deux fois plus élevé que le score habituel de son parti, constitue l’un des évènements de ce scrutin.

Le score relativement modeste de Timo Soini, le leader des Vrais finlandais, une formation de droite populiste et eurosceptique, a également été relevé par de nombreux commentateurs. Il obtient en effet moins de 10% des voix alors que son parti avait créé la surprise en récoltant 19% des suffrages lors des élections législatives finlandaises d’avril 2011.

On ne peut par ailleurs pas manquer de relever la déroute subie par le candidat social-démocrate Paavo Lipponen. Cet ancien Premier ministre a recueilli moins de 7% des voix, alors que son parti est le second du pays et que la présidente sortante, la populaire Tarja Halonen, est également sociale-démocrate. La faiblesse des sociaux-démocrates a sans aucun doute profité aux écologistes, leur permettant d’accéder au second tour.

Résultats détaillés de l’élection présidentielle en Finlande (premier tour):

  • Sauli Niinistö, Parti de la coalition nationale (conservateur), 37.0%.
  • Pekka Haavisto, Ligue verte (écologiste), 18.8%.
  • Paavo Väyrynen, Parti du centre (libéral), 17.5%.
  • Timo Soini, Vrais Finlandais (droite populiste), 9.4%.
  • Paavo Lipponen, Parti social-démocrate, 6.7%.
  • Paavo Arhinmäki, Alliance de gauche (communiste), 5.5%.
  • Eva Biaudet, Parti suédois du peuple (minorité suédoise), 2.7%.
  • Sari Essayah, Démocrates-chrétiens, 2.4%.

Elections régionales de 2011 dans les îles Aaland

Des élections régionales ont été organisées hier dans les îles Aaland, un archipel situé entre la Suède et la Finlande. Les îles Aaland, dont les 26’000 habitants parlent le suédois, sont rattachées à la Finlande, mais bénéficient d’une large autonomie. Les élections régionales qui se sont tenues hier ont été marquées par les pertes subies par les deux partis au pouvoir, le Parti du Centre, de tendance agrarienne, et les Libéraux. Ces derniers perdent 40% de leurs sièges et obtiennent ainsi leur plus mauvais score depuis 1979 au moins.

La coalition entre libéraux et agrariens ne sera plus en mesure de gouverner car elle ne dispose plus de la majorité au parlement. Les grands vainqueurs de ce scrutin sont les sociaux-démocrates qui doublent leur nombre de siège.  Conservateurs et sécessionnistes progressent eux aussi, quoi que de manière moins marquée. Les discussions pour la formation du nouveau gouvernement peuvent désormais commencer. Selon le journal local Aalandstidningen, une coalition entre le Parti du centre, les Sociaux-démocrates et les Modérés est probable.

Résultats détaillés des élections régionales dans les îles Aland:

  • Parti du Centre (C, agrarien), 23.6% des voix (-0.6%), 7 sièges (-1).
  • Libéraux d’Aaland (LIB, libéral), 20.2% des voix (-12.4%), 6 sièges (-4).
  • Sociaux-démocrates d’Aaland (S, social-démocrate), 18.6% des voix (+6.8%), 6 sièges (+3).
  • Modérés d’Aaland (M, conservateur), 14.0% des voix (+4.4%), 4 sièges (+1).
  • Rassemblement indépendant (ObS, conservateur), 12.6% des voix (+0.3%), 4 sièges (-).
  • Futur d’Aaland (AF, sécessionniste), 9.9% des voix (+1.6%), 3 sièges (+1).
Taux de participation: 66.6% (-1.0%).

Source: http://www.val.aland.fi/ (en suédois).

Élections législatives de 2011 en Finlande

Des élections législatives se sont tenues hier en Finlande. Elles ont été marquées par le triomphe du parti nationaliste et eurosceptique des Vrais Finlandais qui quadruplent leur score et terminent en troisième position, derrière les conservateurs et les sociaux-démocrates. Tous les autres partis politiques subissent des pertes  plus ou moins lourdes. Le Parti du Centre de la Première Ministre Mari Kiviniemi s’effondre. 

Une coalition gouvernementale placée sous la direction des Conservateurs devrait être formée, avec la participation des Vrais finlandais. L’influence que ce nouveau gouvernement aura sur la politique européenne, et notamment dans la politique monétaire de l’Union européenne, risque d’être grande: les Vrais finlandais sont opposés aux plans de sauvetages tels qu’ils ont été pratiqués en Grèce et en Irlande. La Finlande étant membre de la zone euro, elle dispose d’un droit de veto sur ces questions.

Résultats détaillés des élections législatives en Finlande:

  • Parti de la coalition nationale (KOK, conservateurs), 20.4% des voix (-1.9%), 44 sièges (-6).
  • Parti social-démocrate finlandais (SDP), 19.1% des voix (-2.3%), 42 sièges (-3).
  • Vrais finlandais (PS, nationalistes, eurosceptiques), 19.0% des voix (+14.9%), 39 sièges (+34).
  • Parti du Centre (KESK, libéraux), 15.8% des voix (-7.3%), 35 sièges (-16).
  • Alliance de Gauche (extrême-gauche), 8.1% des voix (-0.7%), 14 siège (-3).
  • Les Verts, 7.2% des voix (-1.3%), 10 siège (-5).
  • Parti populaire des Suédois de Finlande (SFP, minorité suédophone, libéraux), 4.3% des voix (-0.2%), 9 sièges (-).
  • Démocrates-chrétiens (KD), 4.0% des voix (-0.9%), 6 siège (-1).
  • Représentant des Iles Aaland, 1 siège (-).

Élections communales de 2008 à Helsinki

Des élections communales ont eu lieu hier à Helsinki, la capitale de la Finlande. Les écologistes de la Ligue verte et les Vrais finlandais (droite populiste) sont les grands gagnants de ce scrutin. Les premiers sont désormais la deuxième force politique de la ville, devant les sociaux-démocrates, qui reculent fortement. Les Vrais finlandais sont passés de un à quatre sièges, signe de la percée de la droite populiste sur la scène politique finlandaise.

Résultats détaillés des élections communales de 2008 à Helsinki:

  • Parti de la coalition nationale (KOK, conservateur), 26 sièges (+1).
  • Ligue verte (VIHR, écologiste), 21 sièges (+4).
  • Parti social-démocrate finlandais (SDP), 16 sièges (-5).
  • Alliance de gauche (gauche de la gauche), 7 sièges (-1).
  • Les Vrais finlandais (droite populiste), 4 sièges (+3).
  • Parti du Centre (KESK, libéral), 3 sièges (-1).
  • Démocrates-chrétiens de Finlande, 2 sièges (-2).
  • Parti communiste de Finlande (SKP, communiste), 1 siège (+1).

Voir aussi: