Élections législatives de 2011 en Pologne

Le Premier ministre conservateur polonais Donald Tusk a remporté les élections législatives qui se sont tenues dimanche en Pologne et devient le premier chef de gouvernement polonais à être reconduit pour un second mandat depuis la chute du communisme. Ne disposant pas de la majorité absolue au parlement, il reconduira probablement sa coalition gouvernementale avec les agrariens du Parti paysan polonais. Le parti de droite populiste Droit et Justice de Jaroslaw Kaczynski a terminé en deuxième position, à près de 10 points du vainqueur, alors même que les sondages les donnait parfois au coude à coude.

C’est toutefois à gauche qu’a eu lieu le plus grand bouleversement de ce scrutin avec l’arrivée du Mouvement de Palikot, un parti fondé au mois de juin par l’entrepreneur Janusz Palikot. Parti de centre-gauche, le Mouvement de Palikot est avant tout un parti laïc, anti-clérical, à gauche sur les questions de société. Les 10% engrangés par le Mouvement de Palikot le sont aux dépends de tous les autres partis représentés au parlement, puisqu’ils sont les seuls à progresser. Ce sont toutefois les sociaux-démocrates de l’Alliance de la gauche démocratique qui enregistrent les plus fortes pertes.

Globalement, le paysage politique polonais reste fortement marqué à droite, les deux partis de gauche totalisant à eux deux moins de 20% des voix.

Résultats détaillés des élections de la chambre basse (Sejm):

  • Plateforme civique (PO, conservateur), 39.2% des voix (-2.3%), 206 sièges (-3).
  • Droit et justice (PiS, droite populiste), 29.9% des voix (-2.3%), 158 sièges (-8).
  • Mouvement de Palikot (RP, centre gauche anti-clérical), 10.0% des voix (+10.0%), 40 sièges (+40).
  • Parti paysan polonais (PSL, agrarien), 8.4% des voix (-0.5%), 28 sièges (-3).
  • Alliance de la gauche démocratique (SLD, social-démocrate), 8.2% des voix (-5.0%), 27 sièges (-6).
  • La Pologne est le plus important (PJN, droite populiste), 2.2% des voix (+2.2%), 0 siège (-).
  • Congrès de la nouvelle droite (PW, conservateur), 1.1% des voix (+1.1%), 0 siège (-).
  • Minorité germanophone, 0.2% des voix (-), 1 siège (-).

Résultats détaillés des élections de la chambre haute (Sénat):

  • Plateforme civique (PO, conservateur), 63 sièges (+3).
  • Droit et justice (PiS, droite populiste), 31 sièges (-8).
  • Parti paysan polonais (PSL, agrarien), 2 sièges (+2).
  • Indépendants, 4 sièges (+3).

Système électoral:

Les élections législatives ont lieu normalement tous les quatre ans en Pologne, même s’il n’est pas rare que des élections anticipées soient convoquées.

Les Polonais élisent les 460 sièges de la Sejm, la chambre basse du Parlement, au système proportionnel (méthode d’Hondt). Les sièges sont répartis au sein d’une série de circonscriptions comptant entre sept et dix-neuf sièges, en fonction de la population de la circonscription. Un quorum a par ailleurs été fixé à 5% au niveau national, les partis représentant des minorités ethniques en étant exempté. Les dernières élections ont eu lieu le 9 octobre 2011.

Les Polonais élisent également les 100 sièges du Sénat, la chambre haute du Parlement, de manière directe. Les 100 sièges sont attribués, depuis 2011, au système majoritaire à un tour dans autant de circonscriptions uninominales. Ils étaient auparavant attribués selon un système majoritaire plurinominal.

Voir aussi:
  • Tous nos articles consacrés à la politique polonaise.
  • Description des principaux partis politiques polonais.

Élections régionales de 2010 en Pologne

Les élections régionales se sont tenues hier en Pologne. Les parlements des seize voïvodies du pays ont été renouvelés. Ces élections ont été marquées par une progression de l’ensemble des partis au détriment de Droit et Justice (PiS), le parti de la droite nationaliste. La Plateforme civique (PO) – le parti conservateur au pouvoir – est arrivé largement en tête des élections.

Vous trouverez ci-dessous les résultats détaillés des élections des parlements des seize régions polonaises. Des explications concernant les abréviations utilisées pour les partis politiques polonais se trouvent en base de cette page.

  • Basse-Silésie: 15 PO; 9 indépendants; 7 PiS; 4 SLD; 1 PSL.
  • Basses-Carpates: 15 PiS; 7 PO; 7 PSL; 4 SLD.
  • Cujavie-Poméranie: 16 PO; 6 PiS; 6 SLD; 5 PSL.
  • Grande-Pologne: 17 PO; 9 SLD; 7 PSL; 6 PiS.
  • Voïvodie de Lodz: 13 PO; 10 PiS; 7 PSL; 6 SLD.
  • Voïvodie de Lublin: 11 PiS; 9 PO; 9 PSL; 4 SLD.
  • Voïvodie de Lubusz: 11 PO; 9 SLD; 5 PSL; 5 PiS.
  • Mazovie: 17 PO; 14 PiS; 13 PSL; 7 SLD.
  • Voïvodie d’Opole: 12 PO; 6 Minorité allemande; 5 SLD; 5 PiS; 2 PSL.
  • Petite-Pologne: 17 PO; 16 PiS; 4 PSL; 2 SLD.
  • Podlachie: 11 PO; 11 PiS; 5 PSL; 3 SLD.
  • Poméranie: 19 PO; 7 PiS; 3 PSL; 3 SLD; 1 indépendant.
  • Poméranie occidentale: 16 PO; 6 SLD; 5 PiS; 3 PSL.
  • Silésie: 22 PO; 11 PiS; 10 SLD; 3 RAS; 2 PSL.
  • Sainte-Croix: 13 PSL; 7 PiS; 6 PO; 3 SLD, 1 indépendant.
  • Varmie-Mazurie: 14 PO; 7 PSL; 5 PiS; 4 SLD.

PO: Plateforme civique, conservateur; PiS: Droit et Justice, nationaliste; PSL: Parti paysan polonais, agrarien; SLD: Alliance de la gauche démocratique, social-démocrate; RAS: Mouvement pour l’autonomie de la Silésie, régionaliste.


Elections communales de 2010 à Varsovie

Les Polonais étaient appelés aux urnes hier pour renouveler leurs autorités régionales et communales. A Varsovie, la capitale et plus grande ville du pays, les conservateurs de la Plateforme civique (PO) l’ont largement emporté, devançant largement les nationalistes de Droit et Justice (PiS) et les sociaux-démocrates de l’Alliance de la gauche démocratique, et obtenant la majorité absolue des sièges au parlement communal. Hanna Gronkiewicz-Waltz, maire conservatrice de la ville depuis 2006, a été réélue avec 53.7% des voix.

Résultats détaillés du parlement communal de Varsovie:

  • Plateforme civique (PO, conservateur), 44.9% des voix, 33 sièges.
  • Droit et Justice (PiS, droite populiste), 24.5% des voix, 17 sièges.
  • Alliance de la gauche démocratique (SLD, social-démocrate), 15.9% des voix, 10 sièges.
  • Liberté et règne de la loi (WiP, conservateur eurosceptique), 2.8% des voix, 0 siège.
  • Comité des débiles et des nains (parti humoristique), 2.7% des voix, 0 siège.
  • Parti paysan polonais (PSL, agrarien), 1.4% des voix, 0 siège.

Voir aussi:

Elections de 2010 dans les comtés de Pologne

Les Polonais étaient appelés aux urnes hier pour des élections régionales, provinciales et communales. Les comtés, qui représentent l’échelon provincial en Pologne, sont au nombre de 379. Vu le nombre, nous avons exceptionnellement renoncé à donner des résultats détaillés pour chacun des 379 parlements provinciaux. Les résultats ci-dessous sont des résultats globaux, englobant l’ensemble des comtés polonais:

  • Liste locales, 2’398 sièges (-249).
  • Plateforme civique (PO, conservateur), 1’315 sièges (+536).
  • Droit et Justice (PiS, droite populiste), 1’085 sièges (-146).
  • Parti paysan polonais (PSL, agrarien), 999 sièges (+132).
  • Alliance de la gauche démocratique (SLD, social-démocrate), 493 sièges (+25).

Voir aussi:

Elections communales de 2010 à Wroclaw

Les Polonais étaient appelés aux urnes hier pour renouveler leurs autorités régionales et communales. A Wroclaw, la quatrième plus grande ville du pays, les démocrates-chrétiens du Mouvement civique Pologne 21 ont remporté la majorité absolue des sièges, devançant largement les conservateurs de la Plateforme civique, les nationalistes de Droit et justice et les sociaux-démocrates de l’Alliance de la gauche démocratique. Rafal Dutkiewicz, maire indépendant de Wroclaw depuis 2002, a été réélu.

Résultats détaillés des élections du parlement communal de Wroclaw:

  • Mouvement civique Pologne 21 (démocrate-chrétien), 41.9% des voix, 19 sièges.
  • Plateforme civique (PO, conservateur), 26.3% des voix, 10 sièges.
  • Droit et Justice (PiS, droite populiste), 17.4% des voix, 7 sièges.
  • Alliance de la gauche démocrate (SLD, social-démocrate), 9.7% des voix, 1 siège.

Voir aussi: