Elections de septembre 2014 en Europe

Après une période de calme presque complet en juillet et en août, la rentrée électorale a véritablement eu lieu aujourd’hui avec des élections régionales dans le Land de Saxe en Allemagne (ndlr: résultats détaillés demain sur ce site). Les échéances électorales seront nombreuses en septembre, notamment en Suède et en Allemagne.

Les Suédois sont appelés aux urnes le 14 pour renouveler l’ensemble de leurs autorités – nationales, régionales et communales – en une fois, comme c’est la coutume dans ce pays. Les sociaux-démocrates, dans l’opposition depuis huit ans, sont donnés gagnant des élections nationales depuis des mois, mais cela ne suffira pas forcément à les ramener au pouvoir puisqu’il y aura forcément une coalition gouvernementale. Alors qu’ils avaient fait campagne commune avec les Verts et les communistes en 2010, les sociaux-démocrates font cavalier seul cette année et pourraient vouloir gouverner plutôt avec les centristes et les libéraux. Si c’est arithmétiquement possible, ces derniers préféreront toutefois probablement gouverner avec les conservateurs et les démocrates-chrétiens, comme ils le font depuis 2006.

En Allemagne, deux Länder de l’ancienne Allemagne de l’Est – la Thuringe et le Brandebourg – renouvelleront leurs autorités régionales le 14 septembre également. Le bon score réalisé par les eurosceptiques de l’Alternative pour l’Allemagne en Saxe le 31 août placera sans doute ces élections au centre de l’attention médiatique. Les libéraux du FDP pourraient disparaitre de ces deux parlement régionaux, faute d’y obtenir le quorum.

Élections régionales encore le 14 septembre en Crimée, sous administration russe. Il s’agira des premières élections qui se tiendront dans la région depuis l’occupation de cette région ukrainienne par l’armée russe. Des élections communales auront également lieu dans de nombreuses villes russes.

Des élections régionales auront également lieu dans le Land du Vorarlberg le 21 septembre, dans l’ouest de l’Autriche. Cette région est dirigée sans interruption par les conservateurs du Parti populaire (ÖVP) depuis 1945 et cela ne devrait pas changer cette année. Si l’on en croit les sondages toutefois, les conservateurs pourraient céder du terrain aux libéraux de NEOS – un parti fondé l’année passée qui a le vent en poupe – et aux écologistes.

Enfin, la moitié des 348 sièges du Sénat français seront renouvelés le 28 septembre. La gauche pourrait perdre la majorité qu’elle détient dans la chambre haute lors de ces élections indirectes. Notons toutefois que le gouvernement ne dépend pas d’une majorité dans cette chambre.

Elections régionales de 2013 en Russie

Des élections législatives ou gouvernementales régionales ont eu lieu hier dans de nombreuses régions et oblasts russes, dont les républiques autonomes de Tchétchénie, de Sakha et de Khakassie. Le parti Russie unie de Vladimir Poutine a obtenu la majorité absolue des sièges dans l’ensemble de ces parlements régionaux, avec des scores variant toutefois considérablement d’une région à l’autre.

Oblast d’Arkhangelsk

Le parlement de l’Oblast d’Arkhangelsk compte 62 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 40.7% des voix, 43 députés.
  • Parti communiste, 12.9% des voix, 6 députés.
  • Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 12.3% des voix, 4 députés.
  • Russie juste (social-démocrate), 10.5% des voix, 5 sièges.
  • Patrie, 6.2% des voix, 2 sièges.
  • Patriotes de Russie (nationalistes de gauche), 1.3% des voix, 1 siège.
  • Indépendant, 1 siège.

République de Bachkirie

Le parlement de la République de Bachkirie compte 110 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 76.1% des voix, 88 sièges.
  • Parti communiste, 11.7% des voix, 10 sièges.
  • Parti libéral-démocrate de Russie (ultranationaliste), 3.7% des voix, 3 sièges.
  • Patriotes de Russie (nationalistes de gauche), 1.0% des voix, 1 siège.
  • Alliance verte – Parti du peuple, 0.3% des voix, 1 siège.
  • Parti de la solidarité sociale, 0.3% des voix, 1 siège.
  • Indépendants, 6 sièges.

République de Bouriatie

Le parlement de la République de Bouriatie compte 66 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 43.3% des voix, 45 sièges.
  • Parti communiste, 19.4% des voix, 8 sièges.
  • Russie juste (social-démocrate), 9.1% des voix, 6 sièges.
  • Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 6.1% des voix, 1 siège.
  • Plateforme civique (libéral), 4.0% des voix, 1 siège.
  • Parti, 3.7% des voix, 0 siège.
  • Parti russe des retraités pour la justice, 1.5% des voix, 1 siège.
  • Indépendants, 4 sièges.

Oblast de Iaroslav

Résultats non disponibles.

Oblast d’Irkoutsk

Le parlement de l’Oblast d’Irkoutsk compte 45 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 42.3% des voix, 29 sièges.
  • Parti communiste, 18.9% des voix, 6 sièges.
  • Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 11.3% des voix, 4 sièges.
  • Plateforme civique (libéral), 8.5% des voix, 4 sièges.
  • Russie juste (social-démocrate), 4.1% des voix, 0 siège.

République de Kalmoukie

 Le parlement de la République de Kalmoukie compte 27 députés.

  • Russie unie, 51.3% des voix, 18 sièges.
  • Parti communiste, 11.4% des voix, 4 sièges.
  • Plateforme civique (libéral), 9.4% des voix, 3 sièges.
  • Patriotes pour la Russie (nationalistes de gauche), 5.8% des voix, 2 sièges.
  • Russie juste (social-démocrate), 4.6% des voix, 0 siège.
  • Patrie, 3.4% des voix, 0 siège.
  • Parti libéral-démocrate de Russie (ultranationaliste), 2.6% des voix, 0 siège.
  • Communistes de Russie, 2.1% des voix, 0 siège.
  • Cause juste, 1.7% des voix, 0 siège.

Oblast de Kemerovo

Le parlement de l’Oblast de Kemerovo compte 46 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 86.2% des voix, 44 sièges.
  • Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 3.9% des voix, 1 siège.
  • Russie juste (social-démocrate), 1.9% des voix, 1 siège.

Kraï de Khabarovsk

Résultats détaillés des élections du gouverneur du Kraï de Khabarovsk:

  • Vyacheslav Shport, Russie unie, 63.9% des voix.
  • Sergei Furgal, Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 19.1% des voix.
  • Vladimir Postnikov, Parti communiste, 9.7% des voix.
  • Sergueï Yashchuk, Russie juste (social-démocrate), 4.0% des voix.

République de Khakassie

Résultats détaillés des élections du président de la République de Khakassie:

  • Viktor Zimin, Russie unie, 63.4% des voix.
  • Viktor Sobolev, Parti libéral-démocrate de Russie (ultranationaliste), 9.9% des voix.
  • Igor Chunchel, Parti communiste, 8.7% des voix.
  • Denis Brazauskas, Russie communiste, 5.6% des voix.
  • Vladimir Bykov, Patriotes de Russie (nationalistes de gauche), 4.8% des voix.
  • Nikolaï Dudka, Russie juste (social-démocrate), 3.6% des voix.

Résultats détaillés des élections du parlement de la République de Khakassie:

Le parlement de la République de Khakassie, située au sud de la Sibérie, compte 50 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 46.8% des voix, 34 sièges.
  • Parti libéral-démocrate de Russie (LDPR, ultra-nationaliste), 16.6% des voix, 5 sièges.
  • Parti communiste, 14.4% des voix, 6 sièges.
  • Communistes de Russie, 6.4% des voix, 2 sièges.
  • Russie juste (social-démocrate), 3.9% des voix, 0 siège.
  • Patriotes de Russie (nationalistes de gauche), 3.8% des voix, 1 siège.
  • Parti russe des retraités, 3.2% des voix, 0 siège.
  • Parti écologiste russe, 1.8% des voix, 0 siège.
  • Indépendants, 2 sièges.

Oblast de Magadan

Résultats détaillés de l’élection du gouverneur de l’Oblast de Magadan:

  • Vladimir Baked, Russie unie, 73.1% des voix.
  • Sergueï Ivanitskii, Parti communiste, 14.8% des voix.
  • Sergueï Plotnikov, Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 5.3% des voix.
  • Vyacheslav Kartuhin, Russie juste (social-démocrate), 4.6% des voix.

Oblast de Moscou

Résultats détaillés de l’élection du gouverneur de l’Oblast de Moscou:

  • Andreï Vorobyov, Russie unie, 78.9% des voix.
  • Constantin Cheremisov, Parti communiste, 7.2% des voix.
  • Gennadi Gudkov, Iabloko (libéral), 4.4% des voix.
  • Maxim Shingarkin, Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 2.5% des voix.
  • Hope Korneev, Patriotes de Russie (nationalistes de gauche), 2.3% des voix.
  • Alexandre Romanovitch, Russie juste (social-démocrate), 1.8% des voix.

Oblast d’Oulianovsk

Résultats non disponibles.

Oblast de Rostov

Le parlement de l’Oblast de Rostov compte 60 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 62.5% des voix, 52 sièges.
  • Parti communiste, 14.7% des voix, 6 sièges.
  • Russie juste (social-démocrate), 8.0% des voix, 2 sièges.

République de Sakha

Le parlement de l’immense République de Sakha (ou Iakoutie), en Sibérie, compte 70 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 47.4% des voix, 51 sièges (-).
  • Russie juste (social-démocrate), 16.0% des voix, 9 sièges (+4).
  • Parti communiste, 12.8% des voix, 5 sièges (-2).
  • Parti libéral-démocrate de Russie (LDPR, ultra-nationaliste), 6.3% des voix, 1 siège (+1).
  • Plateforme civique, 4.9% des voix, 0 siège (-).
  • Parti russe des retraités pour la justice, 2.5% des voix, 0 siège (-).
  • Pour les femmes de Russie, 2.2% des voix, 1 siège (+1).
  • Divers, 0 siège (-7).
  • Indépendants, 3 sièges.

Oblast de Smolensk

Le parlement de l’Oblast de Smolensk compte 48 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 41.2% des voix, 36 sièges.
  • Parti communiste, 15.0% des voix, 5 sièges.
  • Parti libéral-démocrate de Russie (ultranationaliste), 13.5% des voix, 4 sièges.
  • Russie juste (social-démocrate), 7.6% des voix, 2 sièges.
  • Parti républicain russe (libéral), 6.1% des voix, 1 siège.

République de Tchétchénie

Le parlement de la République de Tchétchénie, dans le Caucase, compte 41 députés élus au système proportionnel.

  • Russie unie, 85.9% des voix, 37 sièges.
  • Russie juste (social-démocrate), 7.3% des voix, 3 sièges.
  • Patriotes de Russie (nationalistes de gauche), 5.1% des voix, 1 siège.

District autonome de Tchoukotka

Résultats détaillés des élections du gouverneur du District autonome de Tchoukotka:

  • Roman Kopin, Russie unie, 79.8% des voix.
  • Olga Vasin, Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 9.8% des voix.
  • Peter Chernenkaya, Russie juste (social-démocrate), 7.4% des voix.

Kraï de Transbaïkalie

Résultats détaillés des élections du gouverneur du Kraï de Transbaïkalie:

  • Constantin Ilkovsky, Russie juste (social-démocrate), soutenu par Russie unie, 71.6% des voix.
  • Nikolaï Merzlikin, Parti communiste, 11.7% des voix.
  • Vasilina Guliyev, Parti libéral-démocrate de Russie (ultranationaliste), 10.1% des voix.
  • Ruslan Balagur, Russie juste (social-démocrate), 2.8% des voix.

Résultats détaillés des élections du parlement du kraï de Transbaïkalie

Le parlement du kraï de Transbaïkalie, au sud de la Sibérie, compte 50 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 43.1% des voix, 36 sièges.
  • Parti communiste, 14.2% des voix, 4 sièges.
  • Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 13.4% des voix, 4 sièges.
  • Russie juste (social-démocratie), 10.5% des voix, 4 sièges.
  • Indépendants, 2 sièges.

Oblast de Vladimir

Résultats détaillés de l’élection du gouverneur de l’Oblast de Vladimir:

  • Svetlana Orlova, Russie unie, 74.7% des voix.
  • Anatoli Bobrov, Parti communiste, 10.6% des voix.
  • Vladimir Sipyagine, Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 3.9% des voix.
  • Vyacheslav Kartuhine, Citoyenneté, 2.5% des voix.
  • Arkady Kolesnikov, Cause juste, 2.0% des voix.
  • Igor Shubnikov, Patriotes russes (nationalistes de gauche), 1.6% des voix.

Résultats détaillés des élections du parlement de l’Oblast de Vladimir:

Le parlement de l’Oblast de Vladimir compte 38 députés élus pour moitié au système proportionnel et pour moitié au système majoritaire à un tour dans des circonscriptions uninominales.

  • Russie unie, 44.3% des voix, 32 sièges.
  • Parti communiste, 13.5% des voix, 3 sièges.
  • Parti libéral-démocrate (ultranationaliste), 9.9% des voix, 2 sièges.
  • Russie juste (social-démocrate), 7.0% des voix, 1 siège.

Pour en savoir plus:

Elections communales de 2013 à la mairie de Moscou

Des élections communales ont eu lieu hier à Moscou, capitale de la Russie. Les citoyens de cette ville de 11 millions d’habitants ont pu élire leur maire au suffrage universel pour la première fois depuis dix ans. Ces élections ont fait suite à la démission du maire Sergueï Sobianine, membre de Russie unie, le parti de Vladimir Poutine, en juin dernier. Sergueï Sobianine, qui avait été nommé en 2010, a toutefois ensuite annoncé qu’il se présentait à sa propre succession et l’a emporté hier avec 51.4% des voix.

La réintroduction de l’élection populaire du maire de Moscou avait été de pair avec celle des gouverneurs d’oblasts et des présidents de régions après les contestations qui avaient suivi les élections législatives russes de décembre 2011. Diverses mesures entravent toutefois la participation de l’opposition aux élections, qu’il s’agisse d’entraves à certaines libertés (liberté de la presse, par exemple) ou de mesures techniques (nécessité de recevoir un certain nombre de soutien d’élus pour pouvoir présenter un candidat à la mairie par exemple).

Résultats détaillés des élections communales de 2013 à Moscou:

  • Sergueï Sobianine, Russie unie, 51.4% des voix.
  • Alexeï Navalny, Parti républicain de Russie (libéral), 27.2% des voix.
  • Ivan Melnikov, Parti communiste de Russie, 10.7% des voix.
  • Sergueï Mitrokhine, Yabloko (libéral), 3.5% des voix.
  • Mihail Degtyarev, Parti libéral-démocrate de Russie (LDPR, ultra-nationaliste), 2.9% des voix.
  • Nikolaï Levivhev, Russie juste (social-démocrate), 2.8% des voix.

Taux de participation: 33.2%.

Pour en savoir plus:

Elections d’octobre 2012 en Europe

L’Europe entre, en octobre, dans l’un des mois les plus chargés de l’année 2012, électoralement parlant. Vous trouverez dans cet article une brève présentation des principaux scrutins qui nous attendent.

Évènement plutôt rare, le mois d’octobre sera marqué par un référendum constitutionnel: un référendum aura en effet lieu le 20 octobre sur la nouvelle constitution islandaise. Une Assemblée constituante avait été élue à la suite de la grave crise bancaire qui avait ébranlé le pays et les Islandais se prononceront sur les résultats de ces travaux en répondant à six questions différentes.

Quatre pays d’Europe centrale et orientale verront se dérouler des élections au niveau national durant le mois d’octobre 2012 – la Lituanie, le Monténégro, la République tchèque et l’Ukraine:

  • Les élections législatives ukrainiennes promettent d’attirer l’attention des médias le 28 octobre prochain. Ces élections interviennent huit ans après la Révolution orange, deux ans après le retour au pouvoir du très russophile Viktor Ianoukovytch et une année après l’emprisonnement de l’ancienne Première ministre et très pro-occidentale Ioulia Tymochenko.
  • Toujours en ex-URSS, le mois d’octobre verra se tenir des élections législatives en Lituanie, le 14 octobre. Selon les derniers sondages, les sociaux-démocrates emmenés par Algirdas Butkevicius arriveraient en première position après que le centre-droite a gouverné le pays pendant quatre ans.
  • Si elles devraient être moins médiatisées, n’en auront pas moins lieu des élections législatives au Monténégro (le 14) et des élections sénatoriales en République tchèque (le 12).
En plus de ces quelques élections nationales, les scrutins régionaux seront également nombreux, notamment en Europe méditerranéennes:
  • En Espagne, deux régions sont appelées aux urnes pour des élections régionales: le Pays basque et la Galice, le 21 octobre. S’il ne s’agit pas des régions les plus peuplées – les élections de novembre en Catalogne seront de ce point de vue plus importantes – toutes les deux connaissent d’importants mouvements autonomistes. On est notamment curieux de savoir si le Parti nationaliste basque (PNV), qui avait gouverné la région entre 1980 et 2009, va revenir au pouvoir.
  • En Italie auront lieu des élections régionales en Sicile, le 28 octobre. Ces élections anticipées font suite à la démission du président conservateur Raffaele Lombardo en juillet dernier. La Sicile est dans une situation financière extrêmement préoccupante et les vainqueurs de l’élection n’auront pas la tâche facile.
  • Le 14 octobre se dérouleront par ailleurs des élections régionales aux Açores, cet archipel portugais situé dans l’Océan Atlantique. Le Parti socialiste, au pouvoir depuis 1996 dans la région mais dans l’opposition au niveau national, tentera de défendre sa majorité.
  • En Suisse, il y aura des élections cantonales à Bâle-Ville (le 28) et en Argovie (le 21), tandis que les parlements de l’ensemble des régions tchèques (le 12) seront renouvelés.
Au niveau communal enfin, les scrutins ne manqueront pas non plus:
  • Les États fédéraux ouvrent les festivités: d’abord, les élections communales de Bosnie-Herzégovine dimanche prochain, puis, une semaine après, les élections communales en Belgique. Dans ce pays, la mairie d’Anvers sera au centre de l’attention avec la candidature de l’indépendantiste flamand Bart De Wever.
  • Plus au nord, des élections communales auront lieu en Finlande le 28 octobre. Le score des Vrais finlandais (eurosceptiques) sera notamment observé de près.
  • Cette liste, bien que déjà longue, n’est pas exhaustive: les habitants du canton du Jura ou du Land autrichien du Burgenland renouvelleront également leurs autorités communales, tandis que les citoyens de Stuttgart se choisiront un nouveau maire.

Enfin, même si la régularité du scrutin peu très certainement être discutée, nous nous devons de mentionner les élections régionales et locales qui auront lieu en Russie le 14 octobre.

Les résultats des élections du mois d’octobre seront évidemment présentés ici même au fur et à mesure de leur déroulement!

Nous avons oublié un scrutin? Laissez un commentaire!

Election présidentielle de 2012 en Russie

Vladimir Poutine a remporté l’élection présidentielle qui s’est tenue hier en Russie en récoltant près des deux tiers des voix. L’opposition à d’ores et déjà appelé à manifester pour protester contre les nombreuses fraudes qui auraient entaché le scrutin. Le gouvernement russe avait déjà été critiqué pendant la campagne, tant pour les difficultés posées aux autres candidats que pour le sévère contrôle des médias qui est en vigueur.

Vladimir Poutine, qui a exercé la charge de Premier ministre au cours des quatre dernières années, avait déjà exercé deux mandats de président avant 2008. La constitution russe l’empêchant de briguer plus de deux mandats consécutifs, Poutine avait brièvement cédé la place à son ancien Premier ministre, Dmitri Medvedev. Entre temps, la durée des mandats a été prolongée à 6 ans et Vladimir Poutine pourrait se maintenir au pouvoir jusqu’en… 2024!!

Résultats détaillés de l’élection présidentielle russe:

  • Vladimir Poutine, Russie unie, 64.7% des voix.
  • Guennadi Ziouganov, Parti communiste, 17% des voix.
  • Mikhaïl Prokhorov, libéral, 7.1% des voix.
  • Vladimir Jirinovski, Parti libéral-démocrate (nationaliste), 6.3% des voix.
  • Sergeï Mironov, centriste, 3.7% des voix.