Elections législatives de 2016 en Serbie

Des élections législatives ont eu lieu le 24 avril 2016 en Serbie. La coalition emmenée par le Parti progressiste serbe (SNS, conservateur, nationaliste modéré) conserve sa majorité absolue au parlement, mais le SNS lui-même perd la majorité qu’il détenait seul durant la précédente législature. Ces élections sont également marquées par le retour au parlement du Parti radical serbe (SRS), le parti de Vojislav Seselj.

Résultats détaillés des élections législatives serbes de 2016

  • Coalition « La Serbie est gagnante », 48.3% des voix (-0.1%):
    • Parti progressiste serbe (SNS, conservateur, nationaliste modéré), 96 sièges (-35).
    • Parti social-démocrate de Serbie (SDP, social-démocrate), 10 sièges (-10).
    • Parti des retraités unis de Serbie (PUPS, centre-gauche), 9 sièges (-3).
    • Nouvelle Serbie (NS, monarchiste), 5 sièges (-1).
    • Mouvement du renouveau serbe (SPO, monarchiste), 3 sièges (-2).
    • Mouvement des socialistes (PS, gauche de la gauche), 3 sièges (-).
    • Parti populaire serbe, 3 sièges (-).
    • Mouvement force de la Serbie (PSS, conservateur), 2 sièges (-).
  • Coalition du Parti socialiste serbe et de Serbie unie, 11.0% des voix (-2.5%):
    • Parti socialiste serbe (SPS, socialiste, nationaliste), 20 sièges (-5).
    • Serbie unie (nationaliste), 6 sièges (-1).
    • Verts de Serbie, 2 sièges (+1).
    • Parti communiste, 1 siège (+1).
  • Parti radical serbe (SRS, extrême-droite), 8.1% des voix (+6.1%), 22 sièges (+22).
  • Parti démocratique (DS, social-démocrate), 6.0% des voix (-), 16 sièges (-3).
    • Parti démocratique (DS, social-démocrate), 12 sièges (-5).
    • Nouveau parti (NS, libéral), 1 siège (-1).
    • Ensemble pour la Serbie (ZZS, progressiste), 1 siège (-1).
    • Alliance démocratique des Croates de Voïjvodines, 1 siège (+1)
  • C’est assez (DJB, libéral), 6.0% des voix (+6.0%), 16 sièges (+16).
  • Coalition du Parti démocratique serbe et du Mouvement Dveri, 5.0% des voix (-2.8%).
    • Parti démocratique serbe (DSS, conservateur), 6 sièges (+6).
    • Mouvement Dveri (droite chrétienne), 7 sièges (+7).
  • Coalition du Parti social démocrate, de la Ligue des sociaux-démocrates de Voïjvodine et du Parti libéral-démocrate, 5.0% des voix (-4.1%).
    • Parti social-démocrate (SDS), 5 sièges (-4).
    • Ligue des sociaux-démocates de Voïjvodine (LSV, régionaliste, social-démocrate), 4 sièges (-1).
    • Parti libéral-démocrate (LDP, libéral), 4 sièges (+4).
  • Alliance des Hongrois de Voïjvodine (VMSZ), 1.5% des voix (-0.6%), 4 sièges (-2).
  • Parti vert, 1 siège (+1).
  • Autres représentants des minorités, 5 sièges (-), dont:
    • Union démocratique bosniaque de Sandzak, 2 sièges (+2).
    • Parti d’action démocratique du Sandzak, 2 sièges (-1).
    • Parti pour l’action démocratique (PVD, minorité albanaise), 1 siège (-1).

Taux de participation: 56.1% (+3.0%).

Système électoral

Les élections législatives serbes ont lieu au suffrage universel direct, selon un système électoral proportionnel à listes fermées. Le parlement serbe est monocaméral et compte 250 députés élus dans une circonscription unique. Un parti politique doit obtenir 5% des voix pour être représenté au parlement, mais cette clause ne vaut pas pour les partis représentant des minorités nationales.

Pour pouvoir présenter des listes aux élections, les partis politiques serbes doivent fournir une liste de 10’000 signatures (3’000 s’il s’agit de partis représentant des minorités). Chaque citoyen ne peut accorder son citoyen qu’à un seul parti et les partis doivent payer une taxe pour chaque signature au moment du dépôt des listes.

Toute personne ayant le droit de vote – c’est-à-dire tout citoyen serbe de plus de dix-huit ans – peut se présenter aux élections.

Voir aussi

Élections régionales de 2016 en Voïvodine

Des élections régionales ont eu lieu le 24 avril 2016 en Voïvodine, une région autonome du nord de la Serbie. Le Parti progressiste serbe (SNS, nationaliste modéré, europhile) a remporté ces élections et renversé la coalition de centre-gauche qui dominait la vie politique de la région jusque-là.

Résultats détaillés des élections régionales de 2016 en Voïvodine

  • Parti progressiste serbe (SNS, nationaliste modéré, europhile), 44.5% des voix (+26.2%), 63 sièges (+40).
  • Parti socialiste serbe (SPS, socialiste, nationaliste), 8.9% des voix (-3.4%), 12 sièges (-).
  • Parti radical serbe (SRS, nationaliste), 7.7% des voix (+1.4%), 10 sièges (+5).
  • Parti démocratique (DS, social-démocrate), 7.2% des voix (-13.8%), 10 sièges (-47).
  • Ligue des sociaux-démocrates de Voïvodine (LSV, social-démocrate, régionaliste), 6.4% des voix (-4.6%), 9 sièges (-1).
  • Assez c’est assez (libéral), 5.5% des voix (+5.5%), 7 sièges (+7).
  • Alliance des Hongrois de Voïvodine (minorité hongroise), 4.9% des voix (-1.3%), 6 sièges (-2).
  • Parti démocratique serbe (DSS, conservateur) et Mouvement Dveri (nationaliste), 3.2% des voix (-7.3%), 0 siège (-4).
  • Parti libéral-démocrate (LDP, libéral), 2.7% des voix (-2.1%), 0 siège (-1).
  • Mouvement pour l’autonomie hongroise, 1.7% des voix (+1.7%), 2 sièges (+2).
  • Parti vert (écologiste), 1.1% des voix (+1.1%), 1 siège (-).

Taux de participation: 56.4%.

Voir aussi

Elections communales de 2016 en Serbie

Des élections communales ont eu lieu le 24 avril 2016 en Serbie, en même temps que les élections législatives. Cet article présente les résultats dans trois villes serbes de plus de 100’000 habitants: Novi Sad, Nis et Kragujevac. Les élections à Belgrade, la capitale et de loin la plus grande ville du pays, auront lieu en 2018.

Kragujevac

Première capitale de la Serbie moderne, entre 1818 et 1839, Kragujevac se situe au centre du pays. Elle est la quatrième plus grande ville du pays, derrière Belgrade, Novi Sad et Niš.

  • La Serbie gagne – Coalition centrée autour du Parti progressiste serbe (SNS, nationaliste modéré, pro-européen), 34.8% des voix, 40 sièges.
  • Ensemble pour Kragujevac: Parti démocratique (social-démocrate) et Ensemble pour la Serbie (IPM, social-démocrate), 21.5% des voix, 24 sièges.
  • Parti socialiste de Serbie (SPS, socialiste, nationaliste) et Serbie unie (conservateur), 9.4% des voix, 10 sièges.
  • Parti social-démocrate (SDS), 5.3% des voix, 6 sièges.
  • Tous pour Kragujevac (coalition autour du Parti libéral-démocratique), 5.2% des voix, 6 sièges.
  • Parti russe (minorité russe), 1.2% des voix, 1 siège.

Nis

Niš est la plus grande ville du sud de la Serbie et la troisième plus grande ville du pays, derrière Belgrade et Novi Sad.

  • La Serbie gagne – Coalition centrée autour du Parti progressiste serbe (SNS, nationaliste modéré, pro-européen), 39.0% des voix, 28 sièges.
  • Parti socialiste de Serbie (SPS, socialiste, nationaliste) et Serbie unie (conservateur), 11.3% des voix, 9 sièges.
  • Coalition Nis ma ville: Parti démocratique (social-démocrate), Parti social-démocrate serbe, Mouvement populaire serbe, Parti libéral-démocrate, 10.9% des voix, 7 sièges.
  • Assez c’est assez (libéral), 8.2% des voix, 5 sièges.
  • Parti radical serbe (SRS, nationaliste), 7.0% des voix, 5 sièges.
  • Dveri (conservateur) et Parti démocrate de Serbie (conservateur), 5.5% des voix, 4 sièges.
  • Honnêtement pour Nis, 5.1% des voix, 3 sièges.
  • Parti russe (minorité russe), 1.5% des voix, 1 siège.

Novi Sad

Novi Sad est la capitale de la Voïvodine, une région autonome du nord de la Serbie. Elle est aussi la deuxième plus grande ville du pays, derrière Belgrade.

  • La Serbie gagne – Coalition centrée autour du Parti progressiste serbe (SNS, nationaliste modéré, pro-européen), 40.4% des voix, 38 sièges.
  • Assez c’est assez (libéral), 9.7% des voix, 9 sièges.
  • Parti radical serbe (SRS, nationaliste), 8.5% des voix, 8 sièges.
  • Parti socialiste de Serbie (SPS, socialiste, nationaliste) et Serbie unie (conservateur), 8.3% des voix, 7 sièges.
  • Ligue des sociaux-démocrates de Voïvodine (régionaliste, social-démocrate), 7.3% des voix, 7 sièges.
  • Parti démocratique (social-démocrate), 6.8% des voix, 6 sièges.
  • Parti vert, 1.6% des voix, 1 siège.
  • Alliance des Hongrois de Voïvodine, 1.4% des voix, 1 siège.
  • NOPO (minorité valaque), 1.1% des voix, 1 siège.

Voir aussi

Elections législatives de 2014 en Serbie

Des élections législatives anticipées ont eu lieu dimanche en Serbie. La coalition emmenée par le Parti progressiste serbe (SNS, conservateur) du président Tomislav Nikolic a largement remporté ces élections, obtenant la majorité absolue des sièges au parlement. Aleksandar Vučić, président du SNS, devrait être le prochain Premier ministre serbe. La coalition conduite par le Parti socialiste serbe (SPS), avec qui le SNS gouvernait depuis les élections législatives de mai 2012, est arrivé en deuxième position. Le taux de participation s’est élevé à 53%.

Résultats des élections législatives serbes de 2014

Résultats non définitifs.

  • Coalition du Parti progressiste serbe (SNS, conservateur), 48.3% des voix, 158 sièges (+85).
  • Coalition du Parti socialiste serbe (SPS, social-démocrate), 13.5% des voix, 44 sièges (-).
  • Parti démocratique (DS, social-démocrate), 6.1% des voix, 19 sièges (-48).
  • Coalition du Nouveau Parti démocratique (NDS, social-démocrate), 5.7% des voix, 18 sièges (+18).
  • Parti démocratique de Serbie (DSS, conservateur), 4.2% des voix, 0 siège (-21).
  • Mouvement Dveri (extrême-droite), 3.6% des voix, 0 siège (-).
  • Parti libéral démocrate (LDP) et alliés, 3.4% des voix, 0 siège (-12).
  • Régions unies de Serbie (régionaliste), 3.0% des voix, 0 siège (-).
  • Alliance des Hongrois de Voijvodine (VMSZ, minorité hongroise), 2.1% des voix, 6 sièges (+1).
  • Assez, 2.1% des voix, 0 siège (-).
  • Parti radical serbe (SRS, nationaliste), 2.0% des voix, 0 siège (-).
  • Parti d’action démocratique du Sandžak (minorité bosniaque), 1.0% des voix, 3 sièges (+1).
  • Parti d’action démocratique (minorité albanaise), 0.7% des voix, 2 sièges (+1).

Voir aussi:

Élections communales de 2014 à Belgrade

Des élections communales anticipées ont eu lieu le 16 mars 2014 à Belgrade après que le maire social-démocrate Dragan Dilas a perdu un vote de confiance à l’Assemblée de la ville. Le Parti progressiste serbe (SNS, nationaliste modéré, europhile) a remporté ces élections, mettant fin à dix ans de domination du Parti démocratique (DS, social-démocrate). En avril 2014, Sinisa Mali, candidat indépendant proposé par le SNS est élu maire par l’Assemblée de la ville.

Résultats détaillés de l’élection de l’Assemblée de la ville de Belgrade

  • Parti progressiste national (SNS, nationaliste modéré, europhile) et partis alliés, 43.6% des voix, 63 sièges.
  • Parti démocratique (DS, social-démocrate), 15.7% des voix, 22 sièges.
  • Parti socialiste serbe (SPS, socialiste, nationaliste), 11.5% des voix, 16 sièges.
  • Parti démocratique de Serbie (DSS, conservateur), 6.4% des voix, 9 sièges.

Taux de participation: 50.7%.

Voir aussi