Élections communales de 2016 à Lausanne

Les citoyens de la ville de Lausanne, capitale du canton de Vaud en Suisse romande, ont été appelés aux urnes le 28 février et le 13 mars 2016 pour renouveler leurs autorités. Ils ont élus les 100 membres du Conseil communal (législatif) selon le système proportionnel et les 7 membres du Conseil municipal (exécutif) au système majoritaire plurinominal à deux tours.

Résultats détaillés des élections communales lausannoises de 2016

Législatif:

  • Parti socialiste suisse (PSS, social-démocrate), 32.0% des voix (+5.6%), 33 sièges (+4).
  • Parti libéral-radical (PLR, libéral), 20.6% des voix (-0.4%), 21 sièges (-3).
  • Parti écologiste suisse – Les Verts (PES, écologiste), 16.3% des voix (-1.4%), 17 sièges (-3).
  • Union démocratique du centre (UDC, droite populiste), 11.5% des voix (-1.2%), 12 sièges (-2).
  • Ensemble à gauche (gauche de la gauche), 10.7% des voix (-1.2%), 11 sièges (-2).
  • Parti démocrate-chrétien (PDC) – Parti vert’libéral (écologiste de droite), 6.3% des voix (-1.4%), 6 sièges (+6).
  • Parti pirate, 1.6% des voix (+0.8%), 0 siège (-).
  • SOMOS (gauche de la gauche), 0.8% des voix (+0.8%), 0 siège (-)
  • Action Nationale – Démocrates suisses (AN, nationaliste), 0.3% des voix (+0.3%), 0 siège (-).

Taux de participation: 38.8%.

N.B.: En 2011, le PDC et les Verts’libéraux s’étaient présentés sur deux listes séparées, si bien qu’aucune des deux listes n’avait atteint le quorum de 5%.

Exécutif:

La composition de l’exécutif reste inchangée: 3 socialistes, 2 verts, 1 libéral-radical et un représentant d’Ensemble à Gauche.

Voir aussi

Élections cantonales vaudoises de 2012 – Second tour (Suisse)

La gauche a remporté aujourd’hui le deuxième tour des élections cantonales vaudoises et conserve la majorité qu’elle détient au gouvernement cantonal depuis l’élection complémentaire du mois de décembre 2011. La composition du gouvernement pour les cinq prochaines années est désormais connue: les quatre élus du premier tour – les libéraux-radicaux Jacqueline De Quattro, Pascal Broulis et Philippe Leuba et le socialiste Pierre-Yves Maillard – sont rejoints par l’écologiste Béatrice Métraux et les socialistes Nuria Gorrite et Anne-Catherine Lyon.

Le candidat de l’UDC (droite populiste) Claude-Alain Voiblet, soutenu par les libéraux-radicaux et par les verts libéraux, arrive en quatrième position et ne parvient donc pas à récupérer le siège que son parti a perdu l’automne dernier. Rappelons encore que, si le gouvernement aura une majorité de gauche au cours des cinq prochaines années, le parlement a conservé, lui, sa majorité de droite.

Résultats détaillés du deuxième tour des élections cantonales vaudoises:

  • Nuria Gorrite, Parti socialiste, 73’051 voix, élue.
  • Béatrice Métraux, Les Verts, 71’919 voix, élue.
  • Anne-Catherine Lyon, Parti socialiste, 68’862 voix, élue.
  • Claude-Alain Voiblet, UDC (droite populiste), 61’448 voix, non élu.
  • Emmanuel Gétaz, Vaud Libre (centriste), 12’209 voix, non élu.

Taux de participation: 35.6% des voix.

Source: État de Vaud.

Elections cantonales vaudoises de 2012 (Suisse)

Des élections se sont tenues hier dans le canton de Vaud, le plus grand canton de Suisse romande. Les grands perdants du jour sont les Verts, qui perdent cinq sièges, et le Parti libéral-radical (PLR, libéral) qui en perd 4. Notons toutefois à propos du PLR que trois de ces quatre sièges avaient déjà été perdus en cours de législature, trois députés ayant rejoint les Verts libéraux (écologistes de droite). Ces derniers sont justement les grands gagnants de l’élection, remportant sept sièges alors qu’ils n’avaient pas de candidats en 2007.

Pour le reste, le Parti socialiste gagne deux sièges supplémentaires et l’UDC (droite populiste) un. Cette dernière ne connaît donc pas les mésaventures de ses camarades de parti d’Uri, de Schwytz ou de Saint-Gall, mais il faut dire également que l’UDC vaudoise partait de plus bas. Le Parti démocrate-chrétien gagne aussi un siège supplémentaire, tandis que La Gauche (coalition de diverses formations d’extrême-gauche) en perd un et que l’Union démocratique fédérale perd son unique représentant.

Si le parlement est complet, un deuxième tour sera nécessaire pour l’élection du gouvernement. Le socialiste Pierre-Yves Maillard et les libéraux-radicaux Pascal Broulis, Jacqueline de Quattro et Philippe Leuba, tous sortants, ont été élus dès le premier tour. Les trois autres candidats de la gauche – Béatrice Métraux (Les Verts), Anne-Catherine Lyon (PSS) et Nuria Gorrite (PS) suivent, alors que le quatrième candidat de la droite, l’UDC Claude-Alain Voiblet, est distancié. La gauche pourrait donc conserver la majorité qu’elle a obtenue en décembre dernier avec l’élection de l’écologiste Béatrice Métraux en cours de législature.

Résultats détaillés des élections du Grand Conseil vaudois:

  • Parti libéral-radical (PLR, libéral), 28.1% des voix, 47 sièges (-4).
  • Parti socialiste (PSS), 27.1% des voix, 41 sièges (+2).
  • Union démocratique du centre (UDC, droite populiste), 16.2% des voix, 27 sièges (+1).
  • Les Verts, 13.1% des voix, 19 sièges (-5).
  • Alliance du centre, 10.4% des voix, 12 sièges (+7).
    • Parti vert’libéral (écologistes de droite), 7 sièges (+7).
    • Parti démocrate-chrétien (PDC), 4 sièges (+1).
    • Vaud Libre (centriste), 1 siège (-).
    • Union démocratique fédérale (UDF, droite protestante), 0 siège (-1).
    • Parti bourgeois démocrate (PBD, conservateur), 0 siège (-).
  • La Gauche (extrême-gauche), 3.7% des voix, 4 sièges (-1).
  • Parti pirate vaudois (PPVD), 0.5% des voix, 0 siège (-).
  • Mouvement citoyen vaudois (MCVD, protestataire), 0.4% des voix, 0 siège (-).

Résultats détaillés des élections du Conseil d’État vaudois:

  • Pierre-Yves Maillard (PSS), 97’357 voix, 59.4%, élu.
  • Pascal Broulis (PLR), 94’216 voix, 57.5%, élu.
  • Jacqueline de Quatro (PLR), 89’268 voix, 54.5%, élue.
  • Philippe Leuba (PLR), 89’220 voix, 54.4%, élu.
  • Béatrice Métraux (Les Verts), 73’341 voix, 44.7%, non élue.
  • Anne-Catherine Lyon (PSS), 72’660 voix, 44.3%, non élue.
  • Nuria Gorrite (PSS), 72’326 voix, 44.1%, non élue.
  • Claude-Alain Voiblet (UDC), 62’475 voix, 38.1%, non élu.
  • Claude Béglé (PDC), 15’527 voix, 9.5%, non élu.
  • Jean-Michel Dolivo (La Gauche), 10’981 voix, 6.7%, non élu.
  • Patrick Vallat (Verts’libéraux), 9’659 voix, 5.9%, non élu.
  • Alexandre Guillaume Morand (indépendant), 9’416 voix, 5.7%, non élu.
  • Martin Chevallaz (PBD), 9’364 voix, 5.7%, non élu.
  • Emmanuel Gétaz (Vaud Libre), 8’314 voix, 5.1%, non élu.
  • Julien Sansonnens (La Gauche), 7’917 voix, 4.8%, non élu.
  • Maximilien Bernhard (UDF), 6’761 voix, 4.1%, non élu.
  • Soufia Feki (La Gauche), 5’400 voix, 3.3%, non élue.
  • Yvan Luccarini (La Gauche), 5’168 voix, 3.2%, non élu.
  • Aurélie Wydler (La Gauche), 5’145 voix, 3.1%, non élue.
  • Roland Villard (MCVD), 2’065 voix, 1.3%, non élu.
  • Tiziana Cordani (MCVD), 1’883 voix, 1.2%, non élue.

Taux de participation: 41.8%.

Voir aussi:

Deuxième tour des élections au Conseil des États de 2011 dans trois cantons (Suisse)

Les citoyens des cantons de Schaffhouse, Thurgovie et Vaud étaient appelés aujourd’hui pour le deuxième tour de l’élection au Conseil des États, la chambre haute du parlement fédéral suisse. Le premier tour avait eu lieu en même temps que les élections au Conseil National, la chambre basse, le 23 octobre dernier. Dans certains cantons, les deuxièmes tours auront lieu un peu plus tard au cours des deux dernières semaines. Vous trouverez une vue d’ensemble des résultats des élections fédérales suisses de 2011 sur cette page.

Schaffhouse

L’entrepreneur Thomas Minder, membre d’aucun parti politique, a été élu en devançant assez nettement ses concurrents socialiste et libéral. Le Parti libéral-radical (PLR, libéral) perd ainsi un siège au Conseil des États. Thomas Minder a annoncé qu’il souhait rejoindre soit le groupe UDC (droite populiste), soit le groupe Vert libéral (écologistes de droite) pour pouvoir accéder aux commissions. Le conseiller aux États sortant Hannes Germann, membre de l’UDC, avait été réélu dès le premier tour.

Thurgovie

La démocrate-chrétienne Brigitte Heberli a largement devancé son concurrent libéral en Thurgovie et est devenue la première femme à représenter ce canton de Suisse orientale au Conseil des États. Elle succède ainsi à son collègue de parti Philipp Stählin. Brigitte Heberli, que l’on dit plutôt à gauche de son parti, était soutenue également par le Parti socialiste et les Verts. Le premier siège avait été remporté par l’UDC dès le premier tour.

Vaud

Les Vaudois ont reconduit leurs deux sénateurs sortants, la socialiste Géraldine Savary et le vert Luc Recordon. Ils ont tout deux devancé nettement les deux candidats du camp bourgeois, Isabelle Moret (PLR) et Guy Parmelin (UDC). Le canton de Vaud partage avec Genève la particularité d’avoir deux élus de gauche au Conseil des États et d’y avoir un membre des Verts.

Élections communales vaudoises de 2011 (Suisse)

Les citoyens du canton de Vaud, en Suisse, étaient appelés aux urnes hier pour renouveler leurs autorités communales. Les parlements communaux ont été renouvelés dans leur intégralité, tandis qu’un deuxième tour sera nécessaire, le 4 avril prochain, dans bien des communes pour les exécutifs.

Dans l’ensemble, on peut noter les tendances générales pour les élections dans les législatifs: une progression générale de l’UDC (droite nationaliste) et des Verts, à part à Lausanne pour ces derniers. Les socialistes (PSS) subissent des reculs plus ou moins marqués selon les endroits. Les libéraux-radicaux (PLR) et l’extrême-gauche (POP, SOL, S&E) enregistre des résultats contrastés. Le PDC  (démocrate-chrétien)enregistre un échec cuisant à Lausanne, où il manque le quorum.

Résultats des élections des parlements des principales villes du canton de Vaud.

Lausanne

Exécutif: 3 PSS (-), 2 Verts (-), 1 POP (-), 1 PLR (-).

Législatif: 29 PSS (-1), 24 PLR (-), 20 Verts (-2), 14 UDC (+6), 13 POP & SOL (+1), 0 PDC (-4), 0 Verts libéraux (-), 0 MCVD (-).

Villes moyennes

Montreux

Exécutif: 4 PLR (-), 2 PSS (-), 1 Vert (-).

Législatif: 39 PLR (+2), 29 PSS (-7), 11 Verts (-), 11 UDC (+2), 10 Montreux Libre (entente communale) (+3).

Yverdon-les-Bains

Exécutif: 3 PSS (-), 3 PLR (-), 1 Vert (-).

Législatif: 33 PLR (-1), 29 PSS (-3), 15 Verts (+2), 11 UDC (+2), 6 S&E (-), 4 UDF (-2), 2 Verts libéraux (+2), 0 MCVD (-).

Petites villes

Ecublens
Exécutif: 3 PLR (+1), 2 PSS (-1), 1 Vert (+1), 1 Forum (-1).

Législatif: 23 PLR (+4), 19 PSS (-4), 19 Forum Ecublens (-9), 7 Verts (+7), 7 UDC (+2).

Gland
Exécutif: 4 Gens de Gland (+1), 2 PLR (+1), 1 PSS (-).
La Municipalité est passée de 5 à 7 membres.

Législatif: 28 Gens de Gland (-7), 17 PLR (-5), 15 PSS (-3), 8 Verts (+8), 7 UDC (+7).

La Tour-de-Peilz
Exécutif: 3 PSS (+2), 2 PLR (-2).

Législatif: 31 PLR (-4), 26 PSS (-7), 10 UDC (+5), 9 PDC (+2), 9 Verts (+9), 0 Rassemblement des citoyens actifs et libres (-5).

Morges
Exécutif: 4 PSS (+1), 1 Vert (-), 1 PLR (-1), 1 Indépendant (+1), 0 Entente morgienne (-1).

Législatif: 38 PSS & POP (-13), 29 PLR (+2), 12 Verts (+12), 11 Entente morgienne (-3), 10 UDC (+2).

Nyon

Exécutif: 2 PSS (-), 1 Vert (-), 1 POP (-), 1 PLR (-), 1 Parti indépendant nyonnais (-), 1 Indépendant proche des Verts (-).

Législatif: 27 PLR (-4), 25 PSS (-3), 17 Verts (+3), 13 UDC (+6), 11 Parti indépendant nyonnais (-2), 7 Verts libéraux (+7), 0 POP (-7).

Prilly
Exécutif: 2 PLR (-2), 2 PSS (+1), 1 PDC (+1).

Législaitf: 26 PLR (-1), 24 PSS (-2), 9 UDC (+4), 8 Verts (+2), 4 POP (-2), 4 PDC (-1).

Pully

Exécutif: 3 PLR (+1), 1 PSS (-), 1 Vert (-), 0 Union pulliéranne (-1).

Législatif: 37 PLR (-), 18 PSS (-2), 14 Verts (+1), 14 Union pulliéranne (-8), 11 UDC (+3), 6 Verts libéraux (+6).

Renens

Exécutif: 2 POP (-), 2 PSS (-), 2 PLR (-), 1 Vert (-).

Législatif: 23 POP (+3), 19 PLR (-4), 18 PSS (-3), 10 Verts (-1), 10 UDC (+10), 0 Arc-en-Ciel (-5).

Vevey

Exécutif: 3 PSS (-), 1 PLR (-), 1 Vert (+1), 0 Vevey Libre (-1).

Législatif: 28 PSS (-2), 22 PLR (-4), 13 Vevey Libre (-), 12 Verts (+5), 11 UDC (+3), 7 PDC (-1), 7 POP (-1).

N.B.: Complété le 4 avril après le deuxième tour des élections aux exécutifs.